Il faut sortir de ces procédés qui n’ont manifestement pas d’espoir de changer les choses !

Publié par NATION le

Dans les heures et jours qui viennent, les analyses des récentes élections en France que l’on va entendre dans les médias traditionnels, vont se faire avec le soutien du système politico-médiatique, bien satisfait de la situation actuelle.

Nous estimons qu’il faut au contraire en faire une analyse bien plus critique et dénoncer la stratégie du système mondialiste bien trop satisfait par ce qui vient de se passer.

Marine Le Pen (MLP) avait réuni plus de 41 % aux dernières élections présidentielles, se retrouvant seconde face à Macron. Ce dimanche, son parti (RN) a fait +-18 % aux élections législatives et se trouve en troisième position, derrière Macron et la gauche qui en sont chacun à +- 25% !

Une des raisons de ce résultat est tout d’abord que la gauche s’est réunie alors que MLP a tout fait pour que le camp « de droite » reste désuni… Une autre de ces raisons est que le RN est resté sans réelle position sociale, anticapitaliste ni de défense de valeurs profondes. Et n’a donc pas encouragé diverses forces à le choisir pour un plan social ou/et pour des engagements réellement identitaires ou moraux.

En-dehors des belles prises de positions positives théoriques (et qui n’existent que pour l’avenir salarial des dirigeants RN), le constat reste que le soi-disant puissant RN a été ce dimanche vaincu par la gauche et par le centre-droit. Alors que tout le monde sait que normalement, il y a une majorité plutôt dite de droite plus marquante dans ce pays.

Et nous ne pouvons empêcher de croire que ce genre de résultat aurait pu être évité si  comme à l’époque du FN de Jean-Marie Le PEN, le « nouveau » RN aurait régulièrement entretenu une vraie vie sur le terrain militant, social, culturel, etc…plutôt que de n’attendre à chaque fois et uniquement les prochaines élections. Nous pensons en effet qu’un parti réellement implanté et depuis longtemps sur le terrain, aurait pu avoir des élus potentiels dans beaucoup plus de circonscriptions. 

Comme nous le disons, la critique ne suffit pas mais cette expérience doit nous redonner de précieuses leçons dont voici quelques-unes auxquelles le Mouvement NATION restera comme toujours, et le seul, bien attaché :

  • L’électoralisme n’est pas inutile mais ne suffit pas en lui-même
  • Il importe de défendre nos idées et vraies valeurs, sans complexe aucun
  • L’engagement doit être autant militant et formatif que politique et doit se faire sur le vrai terrain
  • Il est hors de question de se soumettre ou de se vendre au politiquement correct[1]
  • Notre combat doit être celui de l’idéal et pas de petites carrières professionnelles
  • Nous devons être des combattants identitaires, sociaux, patriotes et défenseurs de nos valeurs morales et familiales

[1] Nous développerons bientôt quelques exemples de soi-disant droitistes « belges », soit hypocrites,  soit collaborateurs avec le système politico-financier responsable de tous les maux de cette société

Nous sommes bien libres du système politique, attachés au combat à la fois sur le plan social mais aussi de défense de notre peuple !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *