Ukraine : à qui la faute ?

Publié par NATION le

Le gâchis qui est en train de se passer en Ukraine est avant tout le fruit du poker menteur joué par les Occidentaux depuis 2015. Cela fait en effet 7 ans qu’ils ont laissé les accords de Minsk (intervenus après la guerre du Donbass) ne pas être appliqués par les Ukrainiens. Cela fait 7 ans qu’ils laissent les Ukrainiens bombarder régulièrement les populations russophones du Donbass. Et cela fait 7 ans qu’ils laissent miroiter aux Ukrainiens qu’ils pourront rentrer dans l’OTAN.

C’est d’ailleurs dans l’espoir d’accélérer cette adhésion que les Ukrainiens n’ont pas cessé de mettre de l’huile sur le feu en bombardant sans relâche depuis une semaine, les territoires séparatistes du Donbass.

Tout cela ne pouvait donc que mal finir !

NATION estime donc que ce sont avant tout les USA et l’OTAN qui sont responsables de la situation actuelle.

NATION espère que l’intervention militaire russe sera limitée et ne touchera pas la population civile ukrainienne.

NATION espère que les nationalistes ukrainiens cesseront de se tromper d’ennemis et se retourneront enfin contre la clique affairiste et cosmopolite qui gouverne à Kiev et en libéreront l’Ukraine.

Plus de guerre en Europe ! Plus de guerre entre Européens !


2 commentaires

kerstens pieter · 24 février 2022 à 16 h 41 min

ET POUTINE A BIEN RAISON !
Il a retenu la leçon que les USA ont donné au monde entier quand ils ont envahi une 1ère fois l’Irak en 1991 sous prétexte que le pays disposait de la 4ème armée mondiale (et d’un prétendu massacre de bébés dans des couveuses à Koweit). Puis en mars 1999 l’Otan bombarde Belgrade, ce qui aboutira ensuite à l’indépendance du Kosovo. Les USA envahissent l’Afghanistan en octobre 2001 et battront en retraite en août 2021. En 2003 les américains au prétexte “d’armes de destruction massive” (un petit tube brandit par Colin Powell lors d’une assemblée de l’ONU) entraineront une coalition de l’OTAN pour éliminer Saddam Hussein lors d’une 2ème invasion de l’Irak. En 2011, les Etats-Unis fournissent toute la logistique pour “protéger l’espace aérien au-dessus de Benghazi” , ce qui permettra au président français Sarközy d’éliminer Kadhafi . En 2013, les américains une fois encore mettent en place une coalition de l’OTAN pour envahir la Syrie afin de chasser Bachar al-Assad, et de piller le pétrole syrien toujours actuellement.
Le président russe n’a donc aucun scrupule à faire ce que les USA et l’OTAN appliquent depuis des décennies : “La raison du plus fort est toujours la meilleure!”.
Il est à craindre que ce soit les européens qui en payeront l’addition par l’augmentation des prix du gaz, du pétrole, du blé et d’autres matières premières qui vont avoir une incidence majeure sur les cours mondiaux dans l’avenir.
Outre les bouleversements politiques, on devra constater aussi des déplacements importants de populations entre l’Ukraine et les pays voisins, et sans doute des affrontements armés entre les différentes milices régionales.
Merci Joe ! ! !

Patrick · 25 février 2022 à 18 h 37 min

Petite anecdote au sujet de l’Ukraine et de Facebook.
Ce matin, je lis sur facebook une publication humoristique au sujet de l’Ukraine (il était question d’un Français qui dit : “vu l’attitude de Poutine, j’ai commencé à apprendre le russe”), plusieurs commentaires sur le ton de l’humour et moi, je commente : “Bravo Poutine. Enfin un dirigeant qui a des c…”
Quelques heures après, mon compte Facebook est supprimé pour “manquement aux standards de la communauté”.
Il est précisé que je peux contester cette décision, ce que je fais immédiatement. J’arrive alors sur une page me demandant d’indiquer mon numéro de GSM pour recevoir un code par SMS. Je le fais et … rien ! Pas de code SMS. Donc pas de possibilité de contester mon exclusion.
Bravo Facebook, bel exemple de respect de la liberté d’opinion.
J’ai donc appris aujourd’hui que je suis obligé d’être contre Poutine et qu’il existe des “standards de la communauté” selon lesquels je suis obligé de penser que Poutine est un monstre.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.