Manif Palestine à Bruxelles, les Frères Musulmans à la manœuvre?

Publié par NATION le

Samedi dernier a eu lieu à Bruxelles, une manifestation en soutien au camp palestinien en rapport au nouveau conflit qui se déroule à Gaza. Jusque-là, rien de bien étonnant. Mais néanmoins, cette manifestation qui a rassemblé 3.000 personnes sans aucun respect des règles sanitaires (ça c’est juste valable pour les petits blancs dans le Bois de la Cambre) est assez révélatrice de certaines choses.

D’abord par le public présent. Si les organisateurs étaient bien les habituelles associations gauchistes belges de soutien à la Palestine, les participants était pour leur part, à une écrasante majorité des personnes d’origine arabo-musulmane.

Et même s’il y avait quelques organisations d’extrême-gauche présentes pour se donner encore l’impression d’exister, il est évident que la manifestation avait une connotation islamique très marquée. Ainsi ce drapeau que l’on retrouve sur une photo publiée par le quotidien « Le Soir » où l’on voit être brandi un drapeau vert avec la formule en arabe « Il n’y a pas d’autre Dieu que Allah et Mahomet est son prophète ». Sans compter les slogans lancés dans la foule (voir ICI) comme « Khaybar, Khaybar, ya yahoud, jaych Mhammad sa yaaouden ». Ce qui se traduit par “Oh juif souvient de la bataille de Khaybar, l’armée du prophète est de retour…” et qui fait référence à une bataille au cours de laquelle Mahomet et ses armées ont décimé une localité juive en 628. On est quand même loin de revendications politiques par rapport à ce conflit…

Plus précisément, on peut même avancer que dans les faits, le rassemblement était pris en mains par les Frères Musulmans. Pourquoi cette affirmation ?

D’abord, par la présence importante des drapeaux de la rébellion syrienne. En effet, le drapeau vert, blanc et noir dont on voit une photo ci-dessous est le drapeau de la première rébellion syrienne, qui était le fait des Frères Musulmans.

Les soi-disant rebelles syriens modérés, qui posent ici avec des groupes djihadistes,
comme l’indique les autres drapeaux

De plus, on aura aussi remarqué le grand nombre de drapeaux turcs, sortis en soutien aux déclarations d’Erdogan, lui-même représentant de la branche turque des Frères Musulmans.

Enfin, on notera l’absence de tous les drapeaux des adversaires des Frères Musulmans comme le drapeau officiel de la République de Syrie, le drapeau du Hezbollah ou de l’Iran, pourtant grands soutiens de la cause palestinienne et probables pourvoyeurs des nombreuses roquettes qui pleuvent sur Israël.

Cerise sur le gâteau, la présence des quelques membres de l’Union des progressistes juifs de Belgique dont on suppose qu’ils ne sont pas restés trop longtemps,  des fois que certains autres participants veuillent mettre en pratique ce qu’ils chantaient. Sans oublier  les « idiots utiles » de Résistances qui, vu qu’ils ont participé à cette manif, ont perdu à tout jamais  le droit de nous traiter d’antisémites…

NDLR : Cet article ne doit pas être perçu comme une prise de position dans l’éternel conflit israélo-palestinien. Il dénonce simplement l’importation d’un conflit dans nos rues et les manoeuvres des Frères Musulmans.

Emblème des
Frères Musulmans


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *