Les donneurs de leçons de démocraties sont-ils vraiment des démocrates ?

Publié par NATION le

Les hommes et femmes politiques belges adorent donner des leçons de démocratie au monde  entier.

En particulier, à la République de Syrie qu’elle désigne comme une dictature.

Alors rappelons d’abord que pendant des années, c’est la  même Belgique qui faisait des courbettes au gouvernement syrien. Que ce soit par rapport au gouvernement  de Bachar el-Assad, mais aussi auparavant par rapport à celui de son père Hafez el-Assad, pourtant bien moins “libéral” que Bachar. Bien avant que la Belgique, oubliant le combat exemplaire de la Syrie contre l’islamisme, s’aligne sur les USA et devienne hostile à l’Etat syrien.

Et justement, si nous écrivons cet  article, c’est car le 29 Mai prochain auront lieu les élections présidentielles syriennes (avec 3 candidats). Et l’on sait bien que notre monde politico-journalistique parlera de simulacre de démocratie…

Eh bien, nous pensons que le simulacre  de démocratie, c’est bien plutôt en Belgique qu’il a lieu.

C’est bien en Belgique qu’on peut  être poursuivi pour ses opinions, si elles ne collent pas au politiquement correct immigrationniste. C’est bien en Belgique que l’on interdit  systématiquement les manifestations du courant de pensée nationaliste. C’est bien en Belgique que tout un courant de pensée est interdit d’accès aux médias.

C’est bien en Belgique que sont au pouvoir l’ensemble des partis ayant perdu les  élections, alors que tous les partis gagnants (VB-NVA-PTB) sont dans l’opposition. C’est bien en Belgique que des pouvoirs spéciaux ont été accordés à des ministres qui pour certains sont non élus.

C’est bien aussi en  Belgique que l’on matraque et gaze des gens qui veulent juste faire la fête dans un bois.

Et la liste serait encore longue des raisons pour lesquelles, la Belgique ferait bien d’être bien plus modeste avant de faire des  remarques sur ce qui se passe en Syrie ou en Russie…

Nos politiciens belges “démocrates” ne sont que des hypocrites

3 commentaires

kerstens pieter · 16 mai 2021 à 16 h 58 min

Et dans le prochain numéro 57 de la revue Synthèse Nationale (à paraitre début juin) il faudra lire un article instructif : “Pourquoi il faut sauver le soldat Bachar”.

Goreux Jacques · 16 mai 2021 à 17 h 21 min

De Croo qui réprésente-t-il et avant lui Wilmès?

Goreux Jacques · 16 mai 2021 à 17 h 23 min

Posons les bonnes questions. Avant d”agirr et de trouver des alternatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *