La nouvelle manipulation médiatique qui s’annonce!

Publié par NATION le

Depuis quelques mois, les médias préparent le terrain à une loi permettant d’interdire aussi en Belgique, des associations dissidentes.

En effet, des articles se succèdent sur une prétendue militarisation de « l’extrême-droite », de sa montée en dangerosité, et blabla. Curieuse mouvance hyper-dangereuse mais qui n’a jamais fait la moindre victime.

Et très prochainement, une chaine de télé flamande s’apprête à en rajouter une couche avec une enquête qu’elle annonce « explosive »…oh là là comme ça fait peur ! Et comme par hasard, juste au moment où une proposition de loi visant à pouvoir interdire des associations « anti-démocratiques », vient de voir le jour, soutenue par plusieurs partis traditionnels…

Dans cette enquête « sensationnelle » (lol), les journalistes annoncent le témoignage d’un soi-disant repenti. En fait, un nommé Pieter, une sorte de marginal connu  pour être déséquilibré et un peu mythomane. Et d’ailleurs, il avait été l’acteur particulièrement maladroit d’une tentative de jet d’une bouteille incendiaire contre  le Parlement. Et c’est intéressant à souligner, à l’époque  le Parquet avait dit que, contrairement à ce qu’on va nous affirmer dans cette émission, l’intéressé ne semblait pas obéir à une conviction politique particulière. Il voulait agir en représailles contre le monde politique[1]. Dans le même journal, on dit que « L’état mental de P.V. n’est pas encore clair. Selon toute probabilité, il sera également soumis à un examen psychiatrique et psychologique ». Voici le soi-disant militant bien introduit dans la mouvance extrémiste…

Comme nous l’avions déjà analysé, tout ceci n’est qu’une manœuvre plutôt désespérée des partis traditionnels pour faire peur à l’opinion publique et l’encourager à ne plus voter « extrémiste »…Il est vrai qu’il s’agit pour nos dirigeants d’une course contre la montre afin d’éviter une nouvelle poussée électorale des nationalistes en Flandre, ce qui rendrait la ligne du « cordon sanitaire » intenable sur le seul terrain de l’arithmétique électorale.

Cela doit aussi nous rappeler à quel point, nous devons être prudents sur ce que nous publions sur les réseaux sociaux, afin de ne pas donner du grain à moudre aux fossoyeurs de nos libertés !


[1] Le Soir du 28/07/2020


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *