Si même les “bien-pensants” le disent!

Publié par NATION le

Ismaël Saïdi est un artiste, comédien, auteur etc…Il est un peu la coqueluche de la gauche caviar qui l’utilise comme exemple d’intégration.

Voici quelques années, NATION avait même mené une action contre une de ses pièces à Momignies et nous lui avions adressé une lettre ouverte (que vous pouvez lire ICI)

Action menée contre la pièce de théâtre de l’intéressé à Momignies en 2016

Mais très récemment, il a tenu des propos dans le quotidien “Le Soir” qui nous ont particulièrement étonné.

Sur la victimisation qu’il dénonce : “J’ai lutté toute ma vie contre la discrimination, je l’ai vécue aussi, mais je ne veux pas qu’une génération entière grandisse en pensant que son pays la maltraite, qu’elle vienne au monde en victime sans essayer quoi que ce soit. Et c’est ça que je dis à ces ados : tu étudies, tu écris convenablement, tu apprends à parler convenablement, tu te bats. Si à ce moment-là on te discrimine, je serai à côté de toi pour te défendre jusqu’au bout, mais pas avant.” 

Sur la récupération politique de l’antiracisme : Il y a un vrai business de la discrimination ! Que ce soit de la part d’élus politiques ou de milieux associatifs. Ça arrange certaines personnes de dire « tu es victime, c’est moi qui vais te sauver, je te suis utile ». J’ai grandi dans cet environnement-là, je n’en veux plus aujourd’hui. Ils ont eu ma génération, ils n’auront pas mes enfants. Je veux que mes enfants et les vôtres grandissent ensemble. Je veux qu’on arrête de dire que s’il a raté en math, c’est parce que le prof est raciste : non ! Je veux qu’on dise : si tu as raté en math, c’est parce que tu n’as pas étudié ! »

Comme nous ne sommes pas haineux et ouverts à la discussion, nous pouvons aussi saluer les propos courageux, trop rarement tenus par nos adversaires.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *