Des chiffres qui tuent…!

Publié par NATION le

De plus en plus, certains services de renseignements et de police pour faire plaisir au politiquement correct et faire peur au public comparent le risque terroriste islamiste à un risque de terrorisme d’extrême-droite.

Il faut oser mais que ne ferait-on pas pour plaire à ses maîtres.

Alors au lieu de nous croire sur parole, prenons quelques chiffres repris d’une étude publiée par la Fondation pour l’innovation politique (qu’on ne peut soupçonner de sympathies populistes) et intitulée « Les attentats islamistes dans le monde : 1979-2019 ».

Cette étude de 80 pages, très documentée et qui donne un lien vers une banque de données énorme, nous apprend entre autres que :

En 40 ans, il y a eu 33.769 attentats islamistes qui ont provoqué 167.096 morts ! En comparaison, si on compte les « dingues » et quelques organisations manipulées, les tueries attribuées à des gens se revendiquant « de droite » ne représentent même pas 0,5 % de ce chiffre.

De plus, le terrorisme islamiste est organisé en groupes bien structurés avec des moyens financiers et une assise militante importante. Ce qui est loin d’être le cas des quelques « comiques » qui parlent de guerre raciale derrière leur clavier !

Et si on parle de la Belgique, c’est encore plus clair ! De 2013 à 2019, 69 attentats revendiqués par DAESH et qui ont fait 49 morts. Morts peuvent être imputés à une organisation d’extrême-droite : ZERO !

Stop à la criminalisation des opinions dissidentes ! Combattons le terrorisme, le vrai !


3 commentaires

Goreux Jacques · 3 décembre 2020 à 15 h 40 min

Vous avez raison. C’est fini, je ne tergiverse plus, je m”affilie!

Goreux Jacques · 3 décembre 2020 à 15 h 42 min

Plus de tergiversation de ma part, affiliation à votre mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *