Ce que nous voulons !

Publié par NATION le

Je pense nécessaire de régulièrement rappeler quelle est la ligne politique de NATION !

D’abord, qui sommes-nous et que voulons-nous faire pour les Wallons et les Bruxellois pour une vie meilleure par le travail, la famille et la sécurité ?

Nous sommes des patriotes hommes et femmes intègres, d’une éthique à toute épreuve soucieux du bien – être de notre population.

Ce que veut NATION, c’est :

•             La défense des intérêts de la Wallonie et de Bruxelles dans une Belgique unie

•             La défense de l’identité,

•             Le rétablissement de la sécurité

•             La justice sociale

•             La souveraineté                                                                                            

NATION est un mouvement solidariste et identitaire ! Quelles sont ses priorités?                                         

Avant tout, remettre sur rails l’économie de la Wallonie !

Il faut aussi stopper l’immigration mais aussi l’islamisation  du pays. Défendre son pays c’est du patriotisme, pas du racisme comme le proclament les partis traditionnels, le PS en tête ! Les vrais racistes, ce sont ces partis qui ont vendu la Belgique et son peuple à l’idéologie de l’islam mortifère.  

L’économie du pays va mal, il y a urgence à relancer l’ensemble du tissu industriel et commercial, prospection de nouveaux marchés mondiaux au bénéfice exclusif des Belges qui souffrent de précarité depuis des décennies, suite à l’incurie de la droite, de la gauche, sans se soucier du peuple.                                                                                                  

Pour la relance économique, une seule condition : la  fermeture des frontières et la rémigration. C’est la priorité des priorités parce que chaque jour qui passe est un jour perdu pour notre liberté, pour notre prospérité.  L’immigration coûte la bagatelle de +/- 20 milliards  d’euros /an, sans compter les allocations familiales, les soins de santé, les frais de scolarité et de l’enseignement spécialisé, la garantie des revenus aux personnes âgées qui viennent par le regroupement familial, les aides à la construction et fonctionnement des mosquées, des écoles coraniques, etc.. Pour un petit pays comme la Belgique c’est intenable ! Et, les belges paient, et les belges se serrent la ceinture ! 

La croissance est pratiquement nulle, elle ne produit plus suffisamment de richesses pour faire face aux dépenses les plus élémentaires, mais il y a de l’argent pour toujours faire venir des “migrants“.                                                                                      

Les exportations ont diminué de façon significative.  En cause, le prix élévé des produits de nos entreprises écrasées par des charges sur le travail. Charges parmi les plus élevées d’Europe, ce qui freine la compétitivité de nos entreprises sur les marchés mondiaux.

Il y a trop de charges sur le travail, trop de taxes en tous genres qui grèvent les budgets des familles et bien trop d’argent pour les politiciens !

Il faudrait bien mieux lutter contre la fraude fiscale, sociale, l’évasion des capitaux, la corruption.

Dans ce pays, il y a bien trop de chômage, trop de misère (deux millions de Belges précarisés, totalement marginalisés). Trop de faillites d’entreprises, d’indépendants, d’artisans, d’agriculteurs.

Alors que l’on perd sans cesse un peu plus de pouvoir d’achat et qu’il y a des pensions misérables, il faut arrêter de payer pour l’immigration ! 

Le gouvernement Michel laisse une ardoise de 12 milliards d’euros, combien de milliards pour les 200.000 “ migrants “ entrés sur le territoire depuis 2015/16 à ce jour ?

Continuer dans cette voie c’est à terme la faillite et la scission de la Belgique. Nous devons reprendre notre destin entre nos mains !

L’UE et sa politique néfaste envers ses propres pays membres et son expansion vers les frontières russes met en péril la paix mondiale.

Les partis de droite comme de gauche ne feront rien pour sortir le pays du désastre.                                                                

Le peuple belge est trahi, vendu par l’Etat, par les ONG, par les médias, par les syndicats !

En conclusion, si tous les partis traditionnels disent de NATION que c’est un mouvement raciste…cela  nous fait ni chaud ni froid parce que contrairement à eux, nous défendons nos gens et c’est ça l’essentiel.

Salvatore Russo       


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *