L’extrême-gauche « anar » fidèle à elle-même!

Publié par NATION le

A NATION, nous sommes les premiers à ne pas accepter le consensus artificiel autour de la crise du Corona, à pointer du doigt les fautes du gouvernement et à dire qu’à l’issue de cette crise, il faudra changer les choses en profondeur.

Mais nous le faisons dans le but de construire quelque chose de nouveau et pas juste pour détruire, contrairement à l’extrême-gauche anarchiste qui s’est à nouveau illustré par son nihilisme et son agressivité gratuite.

Ainsi à Arlon, sur un terrain occupé illégalement (la Sablière de Schoppach), des « zadistes » (les occupants de ce qu’ils appellent « Zone A Défendre ») se sont attaqués à des policiers. Manifestement pas content d’un survol de leur zone par un drone, dans le cadre des surveillances liées à la distanciation sociale, les gauchistes (masqués et armés de barres de fer) sont sortis de la sablière et s’en sont pris aux policiers.

Extrait de Sud-Presse

Il n’y a bien entendu eu aucune arrestation puisque les gauchistes peuvent, crise du Corona ou pas, toujours faire ce qu’ils veulent et en toute impunité.

C’est ce sentiment d’impunité qui doit d’ailleurs les pousser à aller toujours plus loin dans la provocation puisque sur un site Internet lié à cette mouvance, a été publié un texte intitulé « Comportement correct en cas de pillage ».

Alors bien sûr, ils joueront la carte du 1er avril mais en lisant bien ce texte, entre quelques phrases humoristiques, on y retrouve bel et bien des conseils pratiques pour organiser des pillages au cas où la situation sociale devenait explosive.

Cette extrême-gauche-là est un autre des virus dont il faudra s’occuper !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *