Tout ne se vaut pas! Et c’est aussi vrai au niveau des idées!

Publié par NATION le

On entend régulièrement dans nos milieux, surtout après les défaites électorales, parler de « l’union des droites ». Si le principe part d’un bon sentiment. Il faut quand même se faire quelques réflexions.

  1. La Wallonie a une spécificité sociologique, historique, culturelle qui fait qu’espérer un effet Salvini&co ici, relève de l’utopie !
  2. Pour faire l’unité avec les « populistes » par exemple, il faudrait encore qu’il y ait une force politique populiste. En Wallonie, le PP a disparu. La Droite lors de son congrès de rentrée avait nettement moins de participants qu’au congrès de NATION, pourtant organisé en pleine crise interne. Et à part quelques « partis Facebook » ici et là, on peut parler de vide
  3. NATION a régulièrement essayé de tendre la main. Parfois sans succès! Mais lorsque nous avons eu à faire à des gens corrects et ouverts, la collaboration a été fructueuse, au point d’ailleurs qu’en 2 ans, deux organisations nationalistes ont décidé de fusionner avec NATION (la NWA et la NSA).
  4. Si on regarde le bilan des partis populistes qui ont eu accès au pouvoir, on voit que même s’ils communiquent de manière optimale pour faire croire le contraire, ils n’ont pu rien empêcher ou si peu au niveau immigration. Faisant parfois pire, comme Théo Franken, ainsi que le Vlaams Belang l’a régulièrement prouvé en avançant les vrais chiffres sur l’accueil des migrants.
  5. Les populistes, du moins ceux qui l’osent encore, dénoncent l’islamisme mais  ne remettent ni en cause l’immigrationnisme ni le modèle multiculturel que les mondialistes essaient de nous imposer.
  6. Il faut avoir un peu de cohérence. On ne peut se revendiquer de thèses sociales, aller manifester avec les gilets jaunes ou aider les SDF et, en même temps, soutenir des forces dont le programme économique ne fera qu’accentuer la pauvreté…

Alors, on sait que beaucoup envisagent la politique comme une grande fête permanente alliant de grandes fêtes (organisées par d’autres) permettant de faire des photos avec les stars médiatiques du moment. Et c’est en effet agréable.

Mais il faudra autre chose pour construire aujourd’hui la structure politique mais aussi activiste et sociale qui va être indispensable demain pour réagir au grand chaos qui arrive.

Alors bien sûr, il faut repenser toute une série de choses, de stratégies, etc…Mais certainement pas en refaisant la même vieille erreur répétée à chaque fois : aller vendre son âme dans un hypothétique espoir électoral. Car ça pour le coup, même dans le reniement, c’est vraiment ringard !

Photo authentique comme le prouve le tweet de Bart De Wever ci-dessous où l’on voit qu’il s’agit de la même fête et que Theo Fanken (à l’arrière de la photo du dessus) porte aussi les mêmes vêtements

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *