Le grand et faux alibi de la “communauté internationale” !

Un peu de politique internationale …

On nous dit parfois, qu’à NATION, nous nous occupons trop de politique internationale. 

Or, nous avons la conviction que le règlement de nombreux problèmes existant dans notre pays, dans notre société, doivent être cherchés à travers une conception globale du monde. 

Juste un exemple. Il est clair pour NATION que la décadence de la société européenne et le métissage organisé des peuples européens sont encouragés par les forces économiques américaines et le système mondialiste. Ces forces voient dans ces éléments, des moyens pour empêcher que l’Europe ne redevienne une force et donc un sérieux concurrent.

Nous refusons à NATION que l’Europe ne devienne les laquais des USA et les moutons du mondialisme.


Aussi, quelques explications s’imposent pour celles et ceux qui s’intéressent à la politique.

Dans les discours des diplomates-technocrates européens, il est souvent question de concept de “communauté internationale”. Il faut savoir que ce concept n’est qu’un subterfuge qui veut légitimer la politique étrangère des États-Unis qui, clairement, est porteuse de l’idéologie mondialiste, prônée également par l’ONU, et qui est contraire aux intérêts de l’Europe et donc de notre pays.

La notion de “communauté internationale” n’est qu’une reprise sous un autre angle du concept de “Nouvel ordre mondial”, et à NATION, nous ne sommes pas dupes !

Nous savons que ceux qui s’en réclament laissent entendre de manière plutôt hypocrite, qu’ils œuvrent pour l’ensemble des nations du monde, alors qu’en réalité, il ne s’agit que des intérêts des États-Unis et de leurs valets européens. 

Pour nous, cette référence à la “communauté internationale” est la plupart du temps utilisée pour des actions ou des prises de position qui ne servent que les USA, les mondialistes, et leur vue du monde. Un monde soumis aux décideurs qui ne sont déjà plus politiques, mais bien économiques. Et cette notion s’inscrit bien sur dans le fameux « politiquement correct” et repose sur l’idée que le modèle américain fondé sur le libéralisme et la “démocratie” va s’étendre au monde entier, en s’appuyant sur l’idéologie mondialiste. Idéologie qui nous pousse à supprimer les frontières, à restreindre le pouvoir des États et à pousser à la globalisation de la planète.

Il faut savoir, et il faut le dire, que cette “communauté internationale” ne se préoccupe pas de nos identités, de notre culture européenne ancestrale, de nos valeurs. Ce concept promotionne avec l’idéologie mondialiste, le libre-échangisme intégral (qui soit dit en passant est la cause de la concurrence déloyale, des délocalisations, des faillites et du chômage de masse), de l’immigrationnisme à outrance et l’atlantisme. 

Et tout cela, à NATION nous le disons clairement ! Ces notions vont totalement à l’encontre de ce qui est souhaitable pour notre pays et pour l’Europe en général. Aussi, NATION conteste et combat ce mondialisme en proposant, avec ses partenaires nationalistes européens de l’APF (Alliance for Peace and Freedom), une autre politique européenne avec une troisième voie, hors des clivages de la gauche marxisante et de la droite capitaliste et néolibérale.
Dites-vous bien, que ce concept de communauté internationale est une dangereuse utopie, qui ne correspond en rien à la réalité du monde actuel. De plus, les pays dits “émergeants” tels la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud ou certains pays du monde musulman, sont très loin d’êtres prêts à s’aligner sur le concept mondialiste. 

C’est pourquoi, j’ose affirmer haut et fort, avec une profonde conviction, NATION et ses partenaires nationalistes européens représentent la solution du bon sens. 

Quant à notre petit pays, pour qu’il devienne une Belgique où il fait bon vivre, la solution est évidente : LE 26 MAI, VOTEZ NATION !

Jean-Pierre Demol
Secrétaire politique au Mouvement NATION

3 commentaires sur “Le grand et faux alibi de la “communauté internationale” !

Ajouter un commentaire

  1. Entierement raison votre analyse, mais le peuple est trop con pour comprendre et je pese mes mots, j’ai bientot 80 ans et je vous souhaite plein succes aux elections, avec ma modeste voix, je le fais surtout pour ma famille petits et arrieres petits enfants, mais je doute fort.
    Tous les jours je suis scandalisé par tout ce que je vois et j’entends de ces politiques vereux qui ne pensent qu’à leur réelection et le pouvoir, et tous ces etrangers sois disant belge qui ont reçu la nationalié belge par des politiques idiots et qui maintenant ont le droit de vote, presentez vous dans leurs pays, ont verra si on vous donne la parole???

    Je ne crois plus dans cette Europe il s’étonnerons que l’extreme droite gagne partout, j’espere que le peuple se reveilleras fin mai, sinon ce seras minuit moins cinq pour le grand remplacement, tout est deja en route, à nous de le bloquer definitivement sinon ce seras la guerre contre ces envahisseurs, en 45 on les a mis dehors, mais ceux de maintenant cet pire encore

  2. Exact, les gens sont trop cons pour comprendre : Tant qu’ils seront hypnotisés par le faux train de vie nord Amerdicain, et le rêve Amerdicain, qui consiste à travailler et “produire” jusqu’à la mort sans pouvoir espérer une pension équitable, et sans jamais avoir une minute pour penser, fût-ce penser à soi-même, a son projet de vie, à ses vrais désirs (en étant avec l’esprit occupé par des conneries 24h/24, comme des diffusions destinées à distiller la peur via les médias qui inventent des faux problèmes pour que les gens renoncent peu à peu à leur liberté pour un faux sentiment de sécurité, les propagandes continues lgbt, pro-migrants et euthanasistes, et/ou du football, et des sorties en boîtes, ou encore, la propagande commerciale, pour rendre les gens obsessifs pour un produit, par exemple), et ça va être très dûr, de changer ces mentalités, à cause du matraquage publicitaire et médiatique, relayé par les proches et les collègues, qui vont même jusqu’à croire que ce sont leurs idées, idéaux, et manières de vivre, alors que tout cela vient d’un peuple d’idiots sans histoire d’outre-atlantique, comme d’ aller occuper les enfants chez “mac’do” un samedi, au lieu de leur apprendre la bonne cuisine à la maison… Pour vous dire jusqu’où ça va, et bien, un jour, j’ai eu une conversation avec une liégeoise, qui ne croyait pas que les oeufs qu’elle achetait, sortaient du cul de la poule, mais qu’ils étaient fabriqués par Carrefour… Elogieux, n’est-ce pas ? (surtout pour les tarés des grandes villes, qui se croient, et se disent plus “civilisés”, que les gens de la campagne qui ont un “gros bon sens”, comme diraient les Canadiens !!!). Voyez donc, oú nous mène ce “globalisme”, ou “mondialisation” : Le Hollandais (et le Flamand), vont bientôt être, au même titre que le Wallon, et le latin, des langues mortes, car inutilisées, et remplaçées par un Anglais non “British”, un Anglais commercial, facile, fade, sans vie, et simplifié pour les imbéciles de tous bords et tous horizons, appelé “American English” (normal, quand on voit le mélange amerdicain dont ils sont si fiers, ces imbéciles), une soupe d’ADN de dégénérés “a la Kardashian”, qui ne savent même pas situer Bruxelles sur une carte, sont certains que les oeufs de poule sont fabriqués par les grandes surfaces, et croient même que Bruxelles, c’est en France. Cela est bien dommage, ce tirage vers le bas, de l’humanité… Même expatrié, je reste fier d’être belge, et polyglotte, qui connait ses 4 langues nationales (eh oui, outre le Français, le Néerlandais et l’Allemand, le Wallon est une langue complète, avec son vocabulaire, son orthographe, sa grammaire et sa conjugaison, dérivé d’un mélange de Latin et de Celte, n’en déplaise aux europédés), et je voterais Nation, ou l’APF si Nation ne figure pas sur les listes, même si ça ne plaît pas à nos illuminés maçonniques et autres hiérophantes des loges Grand orient de Bruxelles (GOB), du grand orient de Liège, du “droit humain”, ou de la loge “Robespierre” à Visé … Tout cela, en priant que, un jour, je ne sois pas obligé de revenir au pays à cause de la mauvaise gestion politique, qui viendrait à saper de nouveau mes revenus… ça fera de gros dégâts, parce que je ne vais pas, à ce moment-là, agir “en toute dignité” comme l’ont fait les parents de victimes de Dutroux… Je ne vais certainement pas faire dans la dentelle, croyez-moi. Encore un grand merçi aux vrais patriotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑