Violences de Verviers : la bourgmestre PS complice !

Ce mardi, une bonne centaine de manifestants de gauche et d’extrême-gauche se sont massés devant l’entrée d’un hôtel verviétois pour essayer d’empêcher la tenue d’une conférence de Théo Francken qui devait présenter son livre.

A cette occasion, des violences ont été commises contre les personnes voulant se rendre à la conférence. Mais aussi contre la police et même contre un journaliste de l’Avenir, qui a été blessé.

A noter, la présence parmi les manifestants de la bourgmestre PS de Verviers. Bourgmestre qui a accepté de manifester à côté d’extrémistes de gauche, pour certains masqués et habillés en « black-block ». Bourgmestre qui a accepté de côtoyer des gens qui ont jeté des projectiles contre la police de sa propre ville. C’est proprement inadmissible !

NATION condamne bien évidemment ces violences et félicite ses militants qui, bien que présents à titre personnel, ont comme d’habitude courageusement tenu tête à la crapule gauchiste.

Les démocrates et amis de la bourgmestre de Verviers, en action à Verviers !

4 commentaires sur “Violences de Verviers : la bourgmestre PS complice !

Ajouter un commentaire

  1. Devoir de mémoire : que l’on se souvienne du documentaire de la RTBF “la Vesdre brune” diffusée il y a une quinzaine d’années pour dénigrer l’émergence d’une opposition nationaliste et identitaire ! Le noyau socialaud-marxiste est toujours vivant….

  2. La bourgmestre PS de Verviers n’a fait qu’avilir sa fonction.Comme au bon temps du bolchévisme c’est le parti avant tout.Ce qui n’est pas conforme au statut du parti doit disparaitre.A propos c’est quoi cette démocratie dont on nous parle tant un songe je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑