La Turquie, risque économique majeur pour l’Europe !

Comme si la dangerosité du dictateur Recep Erdogan et de son islamisme politique ne suffisait pas, la Turquie représenterait également un danger économique si elle rejoignait l’Europe.

La presse subventionnée laisse croire que la Turquie va bien, mais il n’en est rien ! L’économie turque est très fragile et se trouve au bord du précipice . Divers éléments le démontrent (d’après une enquête de Marc Rousset, Docteur es sciences économiques et chroniqueur géopolitique) :

  • Les entreprises turques sont fortement endettées en dollars
  • Le coup d’état manqué en 2016 a provoqué la fuite de certaines élites financières, suite à la répression (pour rappel : 60.000 personnes arrêtées, 150.000 autres personnes licenciées)
  • La corruption est omniprésente
  • Les tribunaux sont politisés
  • Le niveau de l’éducation nationale est en baisse
  • Au niveau économique, l’inflation est de 11,9 % (2017), et la livre turque de 0,5 euro en 2011, est passée à 0,22euro en 2018 . Ce qui renchérit la dette turque de 450 milliards de dollars aux créanciers étrangers
  • Les taux d’intérêt en Turquie, sont passés de 6 % en 2013, à 12 % en 2018
  • La Turquie doit rembourser 170 milliards de dollars cette année
  • La dette extérieure, qui représentait 39 % du PIB en 2012, s’élève aujourd’hui à 58 %
  • La bulle immobilière est en train d’exploser, avec 120 % d’augmentation de faillites dans le bâtiment et les travaux publics . De grands travaux de constructions sont à l’arrêt.
  • Depuis le coup d’État, La bulle boursière risque de crever à cause de la hausse des taux d’intérêt et de la fuite des capitaux.

On en est au point que si Erdogan devait mettre en place un contrôle des capitaux, il y aurait une impossibilité pour les investisseurs étrangers de vendre des obligations et des actions contre des devises fortes. Et cela aurait pour effet de déclencher un krach financier .

Donc, encore et toujours, pour cette raison là et pour plein d’autres : “Pas de Turquie en Europe !”

Jean-Pierre Demol

 

2 réflexions au sujet de « La Turquie, risque économique majeur pour l’Europe ! »

  1. Bonjour,

    Je dirais plutôt pas la Turquie d’erdogan et pas une Turquie musulmane en europe. Le jour où ce peuple se libérera de ces deux fléaux alors on pourra en rediscuter !!

  2. J ‘ ai longtemps cru en la Turquie, j’ ai mis des billes dans des sicav basées sur la Turquie, je le regrette beaucoup. La Turquie n’ as rien à faire dans l’ Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *