Sans complexes mais aussi sans excès !

De nombreux « observateurs » politiques discuteront encore longtemps du bien-fondé ou non de la politique de dédiabolisation prônée par Marine Le Pen et tant d’autres… En son temps, nous avions donné notre avis sur la question dans un article intitulé « Je suis Jean-Marine » (et ce n’est pas une faute de frappe lol) et qui expliquait qu’entre le passage sous les fourches caudines du politiquement correct et la provocation gratuite, il devait bien exister, là aussi, une troisième voie.

Cette voie consistant à tout simplement rester nous-mêmes. A défendre un nationalisme (d’essence sociale) sans provocation mais néanmoins décomplexé. En étant fidèles sans être nostalgiques. En étant radicaux sans être excessifs. En ne cherchant pas à tout prix à être respectable mais arriver à se faire respecter. Bref suivre une ligne solidariste, c’est-à-dire sociale mais qui reste très attachée à la défense des identités nationales et européennes.

Cela étant dit, nous voulons profiter de l’occasion pour rappeler que lorsque NATION co-organise des activités avec d’autres organisations, la responsabilité de NATION n’est engagée que sur cette action. Ce que les autres groupes (ou leurs membres) ont fait auparavant (sans que NATION ne soit au courant) ou feront après une éventuelle action commune n’engage pas NATION !

libre - social - national

NI PLUS, NI MOINS !

 

Une réflexion au sujet de « Sans complexes mais aussi sans excès ! »

  1. Le tort de Marine c’est de ne n’avoir abordé le problème de l’immigration de masse que de façon furtive . Elle a voulu courtiser les voix musulmanes . Les français comme les européens devraient savoir que la démocratie c’est une personne égale une voix . Dans 10 ans nous serons minoritaire car les collabos s’associeront aux musulmans , déjà il le font , alors dans 10 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *