Le retour du pilori ?

Publié par NATION le

Ce mercredi, le magazine Knack publiait un énième dossier sur l’extrême-droite.

Pour illustrer ce grand article, la rédaction s’est crue obligée de publier un large visuel désignant, nom et visage à l’appui autour de Jürgen Conings, ce qu’elle nomme 7 des 10 figures centrales de l’extrême-droite en Flandre.

Mais ce visuel, qui est d’ailleurs en couverture du magazine, fait plus penser à une affiche « Wanted » qu’autre chose et en tous les cas essaie (manifestement sans grand succès) à désigner les personnes en question à la vindicte populaire.

NATION condamne cette manière de procéder qui semble n’être appliquée qu’aux nationalistes (qui  n’ont pas de sang sur les mains) alors que pendant ce temps-là, les derniers des violeurs et assassins sont assurés qu’on cache leur identité et qu’on masque leur visage dans les médias.

NATION marque sa solidarité avec tous les militants visés par cette scandaleuse publication (même ceux avec qui nous sommes en désaccord). Nous sommes bien évidemment particulièrement solidaires avec Carrera Neefs et Eddy Hermy (de notre mouvement-frère Nationale Beweging).

Ceci dit, le fait que parmi les 10 personnes considérées comme centrales en Flandre, deux sont membres du Nationale Beweging, c’est quelque part une preuve de bonne santé politique…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *