Covid, le coup d’état permanent ?

Publié par NATION le

Dès le début de la crise Covid, nous avions dénoncé le fait que la classe politique allait utiliser cette problématique pour nier les principes démocratiques.

Et ce fut le cas puisque rappelons que le gouvernement Wilmes est au pouvoir, avec des pouvoirs spéciaux, alors qu’il dispose au Parlement de 37 sièges sur 150 !

Ensuite, la crise du Covid a pour nos politicards, l’avantage d’occuper les esprits de la population et limite ainsi la colère générée par rapport aux interminables négociations pour la formation du gouvernement.Et ces manœuvres continuent puisque alors que Sophie Wilmes devait redemander la confiance au parlement ce 17 septembre, cela est reporté au 1er Octobre…au moins.

Alors sans polémiquer sur le réelle ou non dangerosité de cette pandémie, il apparaît néanmoins que la classe politique l’utilise dans une sorte de coup d’état permanent.Il est plus que temps de nettoyer le cloaque du monde politique traditionnel, car c’est bien là que se trouvent les virus les plus nuisibles !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *