Collabos-résistants : quelques rappels bien utiles!

Publié par NATION le

Faisant suite au badigeonnage honteux, par les crapules gauchistes,  de la plaque dédiée aux résistants de droite du MNR (Mouvement national Royaliste), voici quelques vérités assez intéressantes.

Il faut savoir par exemple que dès le début de l’occupation de la Belgique, le mouvement « Légion Nationale », malgré qu’il était proche idéologiquement du fascisme italien est rentré dans la résistance face à l’occupant. Un de ses dirigeants est d’ailleurs décédé dans un camp de concentration.

Mr Henri De Man, par contre,  ancien président du POB (Parti Ouvrier Belge) – ancêtre du PS dans les années 30 – collabora avec les Allemands durant la 2me Guerre Mondiale en devenant le grand dirigeant de l’UTMI (Union des Travailleurs Manuels et Indépendants) syndicat collaborationniste.

Paul Colin,  journaliste et pacifiste de gauche collabora intensément aussi en devenant notamment directeur du journal « Le Nouveau Cassandre »

En France aussi, on compta nombre d’anciens socialistes et communistes dans la collaboration alors que les premiers hommes à se regrouper à Londres, autour du Général De Gaulle, étaient soit de l’Action Française soit de la Cagoule, organisation nationaliste armée d’avant-guerre.

Guy Vandenkerckhove


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *