La société a dû mettre bas-les-masques!

Publié par NATION le

Les récents incidents survenus à la côte mais aussi dans plusieurs quartiers “sensibles” de nos grandes villes ne démontrent par une augmentation de la violence des bandes urbaines. Ils démontrent tout simplement que le semblant d’ordre qui règne dans les rues n’est garanti  que parce que les forces de l’ordre tolèrent toute une série de choses.

« Ils fument du cannabis en bande ? Pas grave, on tolère… »  

« Ils taguent partout ? Pas grave, on tolère… »

« Ils font un peu de racket à l’école ?  Pas grave, on tolère… »

« Ils insultent et outragent les policiers ? Pas grave, on tolère… », etc…..

Mais ici, l’hystérie autour du port du masque change tout. Pour la première fois depuis bien longtemps, la police et les autorités  politiques sont bien obligées de faire respecter les règles.

Ce qui provoque évidemment une réaction violente de la part de ces bandes urbaines qui ne respectent plus rien et ne craignent pas un instant une justice hyper-laxiste.

Et ainsi, le masque de cette société hypocrite est tombé. Cette société qui ne veut pas reconnaître que le vivre-ensemble ne fonctionne pas, ni qu’il existe des zones de non droit, ni que des bandes  urbaines ressentent un sentiment  justifié d’impunité.

C’est le masque de la société multiculturelle « harmonieuse” qui en fait est tombé.

Et il apparaît de plus en plus que ces bandes ne comprennent que la force et la fermeté. C’est bien pourquoi, la fermeté est au centre de nombre de propositions sécuritaires de NATION.

Aidez NATION, soutenez NATION car il faut  que l’on retrouve l’ordre et la sécurité !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *