Il faut en effet trier les déchets…politiques!

Publié par NATION le

Effectivement, si le combat contre la pollution de l’environnement est nécessaire, combattre la pollution des esprits est également indispensable.

Depuis trop longtemps, les contribuables, les parents et les électeurs assistent béats à la destruction de notre civilisation par des technocrates qui imposent leurs schémas et leurs dogmes, au nom d’un égalitarisme impalpable.

Quiconque s’oppose à cette décérébration mondialiste se voit taxer de « politiquement incorrect ».

Ceux qui se battent depuis des années contre les valets de BIG BROTHER sont poursuivis en France, ou ailleurs en Europe, par la police de la pensée.

Cela a trop duré ! Nous sommes responsables de l’héritage légué par nos ancêtres et du patrimoine que nos aïeux ont enrichi à force de ténacité et de sueur au cours des siècles. Nous devons en répondre devant nos enfants et leurs descendants. Socialement, économiquement et culturellement il est urgent d’opérer une révolution mentale.

Il faut en finir avec la dictature socialo libérale qui permet l’ascension des parasites au détriment de l’individu compétent. Il faut en finir avec la Nouvelle Religion « droit de l’hommiste » qui génère la crapule s’imposant face aux honnêtes gens. Il faut punir ce régime de pourriticards qui a enfanté des bataillons de corrompus, petits et grands, en ridiculisant les personnes intègres.

La Liberté doit accoucher d’un Front du Refus. Quand l’oisiveté et le vice prennent le pas sur la compétence et l’efficacité, alors la révolte se justifie par des rejets populaires. La rébellion des « Gilets Jaunes » en est la parfaite illustration, avant sa récupération par les activistes gauchistes.

Les parents ont vu s’effondrer les jalons qui garantissaient un enseignement de qualité et vu aussi la violence envahir les salles de cours, parce que la discipline est absente !

Les enfants ont constaté que de nombreux diplômes ne leur permettaient que l’accès au chômage.

Les automobilistes, englués dans des bouchons sans fin, sont cloués au pilori pour le moindre prétexte et proprement rackettés par les taxes, accises et autres amendes.

Les contribuables voient d’année en année leurs impôts et les taxes augmenter et le gouffre de la dette s’approfondir.

Partout, le malaise est palpable ! On constate l’envahissement de notre économie par des multinationales étrangères, une immigration hors contrôle et et l’insécurité permanente dans nos rues et dans les transports publics.

L’échec des laquais du mondialisme et des gourous du multiculturel est évident !

Pour sortir du gouffre, il faudra donc éliminer les incapables et trier les ordures politiques lors des prochains scrutins.

Pieter KERSTENS


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *