Quand Mischael Moodrikamen utilise les mots des gauchistes !

Récemment, le président du Parti Populaire a organisé une conférence de presse.

Comme d’habitude, il ne fit qu’enfoncer (de manière assez laborieuse [1]) des portes ouvertes du genre : les médias ne sont pas objectifs (quelle nouvelle), etc…

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c’est que le PP semble à nouveau changer de cap. Après s’être dit de centre-droit, puis de droite « dure », le PP a ensuite voulu surfer sur la vague Marine et a commencé à avoir des écrits bien plus durs.

Aujourd’hui, alors qu’encore récemment son organe de presse « Le Peuple » parlait des « Blancs », Moodrikamen reprend une autre direction et se revendique maintenant de partis de centre-droit comme par exemple le PP espagnol et d’autres du même acabit…

D’autre part, il se met à utiliser le vocable de la gauche extrême. En particulier en attaquant NATION lors de cette conférence de presse, nous le citons :

  • « le PP n’a rien avoir avec des fachos… »
  • « les véritables fachos du style NATION… »
  • « évidemment, nous avons des musulmans dans nos rangs…et je le revendique ».

Doit-on s’attendre à voir bientôt le PP défiler avec la mouvance d’extrême-gauche contre «l’extrême-droite» et pour la société multiculturelle ?

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle « saillie » de Moodrikamen confirme deux choses :

  1. L’espace patriotique se limite aujourd’hui au PP et à NATION !
  2. Le PP a fait la même analyse que nous par rapport au dernier sondage paru (LIRE ICI) et pense également qu’une grande partie de ses voix perdues se sont reportées sur NATION, ce qui explique cette soudaine agressivité.

[1] Ce fut parfois très « difficile » au niveau technique, suscitant de longs flottements

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *