Quand la gauche liégeoise a besoin de sa police !

Publié par NATION le

Récemment, à Liège, un de nos militants s’est fait contrôler 2 fois en 2 semaines (la première fois avec pieds et mains écartés contre l’abri de bus, avec fouille complète) par la police alors qu’il collait des stickers NATION sur des stickers antifa (quel crime n’est-ce pas ?).

On aimerait voir les autorités socialo-communistes liégeoises (et cette police aux ordres) réagir de la même manière face aux voyous d’extrême-gauche qui taguent leurs slogans débiles sur les murs et collent des stickers partout, tout le temps, sans jamais avoir de problèmes.

Mais il est vrai que la campagne de sur-collage à Liège de la propagande de gauche par NATION (et dont nombre d’images apparaissent régulièrement sur nos réseaux sociaux et site) semble être devenu un vrai souci pour les gauchistes. Au point qu’à court de matériel, les gauchistes sont allés demander l’aide de l’association « Territoires de la Mémoire » qui a relancé la production d’autocollants de triangles rouges et une « campagne » contre l’extrême-droite.

Le cauchemar quotidien pour les gauchistes liégeois

Et comme manifestement, ça n’a en rien ralenti l’action de nos militants : les socialos ont fait jouer leur police.

Cela démontre donc le succès de notre campagne de sur-collage de la propagande gauchiste et le fait que NATION reste leur plus dérangeant opposant !

Une raison supplémentaire pour que nos sympathisants soutienne le Mouvement NATION et ses militants, que ce soit par leur adhésion ou/et par un don !

Le tractage, jusqu’à nouvel ordre, n’est pas encore interdit mais ça énerve aussi les gauchistes 😉

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.