L’activisme se meurt-il à gauche comme à droite? En tous cas, pas à NATION!

Publié par NATION le

Indymedia était un site d’information d’extrême gauche très actif en début des années 2000. Cette initiative gauchiste d’envergure mondiale va se répandre dans tous les pays, dont bien évidemment la Belgique où les « sociaux-démocrates » n’hésitaient pas à publier leurs communiqués, non loin de ceux des anarchistes ou des pires staliniens.

La version belge d’Indymedia vient d’annoncer sa fin d’activités en évoquant le manque d’engagement des gauchistes afin de faire vivre ce site.

On ne va bien évidemment pas verser une larme mais il nous paraît utile de démontrer que la perte d’ardeur militante est actuellement générale, tant à gauche qu’à droite. Seules les structures pouvant distribuer des places et des salaires, ou du mois l’espoir de ceux-ci, semblent encore motiver les uns et les autres.

Pour notre part, en restant protestataires contre et en-dehors de ce système matérialiste, nous restons fidèles à nos valeurs, à nos principes et à la volonté de changer profondément cette société hypocrite, matérialiste, individualiste et destructrice des peuples et des traditions.


1 commentaire

Le Ket · 8 août 2022 à 13 h 46 min

C’est très clair, militer et agir pour :
1) Préserver notre identité
2) Défendre notre civilisation gréco-romaine
3) Protéger nos racines des agressions contre notre culture
4) Combattre le melting-pot, réel fléau de l’Europe blanche.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.