Ukraine, Géorgie, Moldavie et leur adhésion à l’Union européenne !

Publié par NATION le

Ces trois pays veulent adhérer au plus vite à l’Union européenne.

Ce serait de bon aloi si : peut-on fermer les yeux sur la corruption qui gangrène ces pays ? Il existe un organisme non-gouvernemental, “Transparancy International”, qui est spécialisé dans la mesure des niveaux de corruption dans le monde, et qui mesure selon un score allant de 1 (fortement corrompu) à 100 (faiblement corrompu). Dans leur classement établi en 2021, l’Ukraine est le pays d’Europe le moins bien classé, avec un score de 32. Pour la Moldavie, le score est de 42, et pour la Géorgie, 55. De tels taux de corruption, sont-ils conformes aux critères d’adhésion à l’U.E. ?

Autre point important auquel il faut tenir compte pour ces demandes d’adhésion, c’est la pauvreté. Si l’on prend l’exemple de la Moldavie, elle figure parmi les pays les plus pauvres d’Europe, avec un chômage endémique depuis 1990. Ce fort taux de chômage vide le pays, plus d’un tiers de la population moldave, a migré vers d’autres horizons. Pour l’Ukraine, qui n’est pas un pays très riche non plus, malgré ses ressources diverses, le conflit va l’appauvrir fortement, sa reconstruction sera onéreuse. En Géorgie, selon les chiffres de la Banque Mondiale, au moins 20 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, il y a aussi 20 % de chômage, et le salaire moyen mensuel, ouvriers – employés confondus, est équivalant à 218 euros.

L’Union européenne elle-même va souffrir économiquement de ce conflit, pendant et après. Peut-on donc se permettre d’ajouter trois pays pauvres et corrompus à l’Union européenne, déjà au bord du gouffre ? Les incomptétant(e)s de la Commission et de l’Union européenne, vont-ils encore une fois jouer aux bons samaritains avec notre argent, alors que des problèmes économiques existent déjà en Europe, et que ceux à venir ne présagent rien de bon ?

Jean-Pierre Demol


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.