Le réseau européen des juges-Soros!

Publié par NATION le

En février 2020, l’European Centre for Law & Justice (ECLJ), dénonçait un nouveau scandale lié au milliardaire mondialiste George Soros.

Selon des rapports annuels du Conseil de l’Europe (CE), l’Open Society de George Soros fait partie des deux plus gros “donateurs” du CE et l’aurait financé à raison de 1,4 millions d’euros entre 2004 et 2013. On sait que des “dons” annuels sont faits par l’Open Society et même si depuis 2015 il n’y a plus de trace de ces financements directs, le CE a institué un “fond spécial” pour recevoir ce type de contribution volontaire extra-budgétaire.

À l’époque, le Comité des Ministres avait été saisi à ce sujet, pour que soient rendu publics tous les documents relatifs à ces financements.

L’ECLJ a établi un rapport 2009/2020, qui montre les relations existant entre plusieurs juges de la Cour européenne des droits de l’homme. On sait ainsi par exemple, que l’Open Society de G. Soros, avait attribué 115.000 dollars à la Cour européenne. Si 7 ONG sont les auteurs de ces financements, l’Open Society se distingue par le nombre de juges qui lui sont attachés, qui seraient au nombre de 12 (chiffres 2020).

Il y a donc clairement, un problème systémique de conflits d’intérêts entre ces ONG et la Cour européenne des droits de l’homme, et jusqu’à présent, le Comité des Ministres, pourtant au courant, ne bouge pas beaucoup, voir pas du tout. Nous en sommes plutôt au “circulez, il n’y a rien à voir” !

Aujourd’hui, c’est notre pays qui se mouille dans la magouille : la Belgique propose trois candidats pour siéger pendant neuf ans à la Cour européenne dont, comme par hasard, une obscure juriste sans notoriété, soutenue par le PS belge mais aussi salariée de l’Open Society de Soros !

Voilà donc qui va encore renforcer dans cette Cour de justice, le réseau des “juges-Soros”, permettant ainsi au sinistre George Soros, d’étendre son pouvoir destructeur sur l’Europe.

NATION ne veut pas de ces magouilles mondialistes, NATION les dénonce et les combat.

Jean-Pierre Demol


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *