Répression de la manif de Bruxelles: les leçons à en tirer!

Publié par NATION le

Un rassemblement avait été annoncé ce dimanche 31 Janvier à Bruxelles sur le thème «Impeachment! Destituons le gouvernement fédéral !». Très vite, l’évènement était devenu un fourre-tout de sensibilités diverses. Après une interdiction formelle, l’organisateur (citoyen lambda) avait accepté de se soumettre à celle-ci mais de nombreux appels circulaient sur les réseaux sociaux afin de maintenir le rassemblement.

Finalement, comme il fallait s’y attendre, c’est une armée de policiers qui accueillit les candidats manifestants et on compte au moins 300 arrestations !

Les leçons à retirer sont multiples.

La première est que les « initiatives citoyennes » font systématiquement long feu car, aux premiers obstacles, le ou les organisateurs baissent les bras car ils n’ont ni l’expérience, ni les ressources ni les structures pour y faire face.

La seconde est que la police de Bruxelles a fait en sorte que la manifestation soit récupérée par une certaine gauche. On a en effet constaté de massives arrestations préventives de tout ce qui était étiqueté “nationaliste” pendant que la police tolérait, temporairement, quelques dizaines de manifestants de sensibilité plus à gauche. Leur permettant ainsi de changer le message même du rassemblement. On est en effet passé du « Destituons le gouvernement fédéral ! » à juste « Contre les mesures sanitaires » – « Amour » – « On veut pouvoir recommencer à danser ». Et si ces bobos bisounours ont aussi fini par être interpellés, ils l’ont été après des heures et de manière bien plus « cool » que les nationalistes.

Et enfin que finalement, les vraies organisations structurées ayant une stratégie et un encadrement sont indispensables pour que les révoltes aient une chance de l’emporter!

Au-delà du bilan de la journée, une satisfaction : celle de voir qu’en Flandre, indépendamment du VB (qui avait tout de suite pris ses distances avec l’évènement), il subsiste une capacité de mobilisation militante. C’est un facteur qui est indiscutablement à noter et à analyser.

Nationale Beweging/NATION continuera bien évidemment son combat pour la liberté !  


4 commentaires

Auguste · 31 janvier 2021 à 18 h 10 min

Je crois à ces manifestations même si elles sont vampirisées par des black-bloc ( SA Section d’assaut au service de l’état ) . Mais je crois aux actions anonymes contre les mairies , maisons des collabos avec des tracts les mettant en cause . Nous sommes trop surveillés , nous devons aussi avoir des actions anonymes ex ( D’abord les belges , belges nous sommes chez nous etc ) .

hvl

hvl · 1 février 2021 à 10 h 18 min

Reçu par mail : Les bobo’s bisounours , ou “nuttige idioten” ou des infiltrés de
la “ staatsvuiligheid “ , seront traites avec tous les egards
possibles .

G. Briers

hvl

hvl · 1 février 2021 à 10 h 19 min

Reçu par mail : Le VB et voorpost ont une tradition tres intelligente : une
manifestation est bien organisé , ou nous passons outre . C’est un
des points communs avec Nation .

G. Briers

hvl

hvl · 1 février 2021 à 10 h 20 min

Reçu par mail : Eigenaardig detail :de politie had plots genoeg mankracht en materiaal
om elk mogelijk incident in de kiem te smoren . Nochtans werd er niet
opgeroepen om te plunderen , om commissariaten en politiecombi’s op te
fikken , of om kafirs te onthoofden .En waren er geen PVDA
opruiers/advokaten gesignaleerd .

Briers Ghislain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *