Nos cadres locaux, aujourd’hui le Hainaut!

Publié par NATION le

Une des forces de NATION est d’avoir toujours essayé d’être au plus proche des gens et donc de constituer des noyaux locaux et des sections, un peu partout dans le pays. Nous avons demandé à certains de ces cadres locaux de brièvement se présenter. Vous trouverez aussi leur adresse e-mail, si vous désirez vous engager dans votre région. Si NATION n’est toujours pas représenté dans votre région et que vous vous sentez de taille à relever le défi de créer un noyau local, faites le nous savoir via secretariat@nation.be

Nous allons publier ces interviews par région, vous pourrez retrouver l’ensemble des interviews regroupées ICI

Salvatore Russo, pour Charleroi

Présentez-vous sur un plan personnel et politique?

Je suis actuellement retraité après une longue carrière de comptable en Belgique et en Outre-mer.

Après divers engagements dans le camp patriote, j’ai été le secrétaire général puis le président de la NWA (Nouvelle Wallonie Alternative). La NWA a finalement décidé de rejoindre NATION dont je m’occupe de la section de Charleroi. Mais je suis aussi vice-président du Mouvement.

Comment est vécu le confinement dans votre région?

Suite aux messages transmis par divers amis, je constate que le confinement est insupportable et que la panique s’installe vu le nombre de décès. La responsabilité des dirigeants est flagrante dans la mauvaise gestion de la pandémie.

Comment voyez-vous le développement local de NATION dans l’avenir?

Je suis confiant dans le développement local de NATION puisque ses membres sont des personnes sérieuses et volontaires.

Avez-vous un message pour les membres et sympathisants de NATION?

Mon message aux membres est de continuer le combat envers et contre tout car nous sommes dans notre bon droit. Nous luttons pour une Belgique unie, mais aussi pour rendre aux Belges la joie de vivre dans un pays exempt de toutes menaces. Cela passera aussi par le travail, une famille unie et la sécurité garantie à tous les citoyens.

Aux sympathisants, je conseille de faire confiance au parti, de le soutenir avec courage et sans hésitation.

Christian, pour la région du Centre

Présentez-vous sur un plan personnel

Je m’appelle Christian Gelay. J’habite depuis toujours dans le Centre, à La Louvière plus précisément.

Quel est votre cheminement politique ?

J’ai débuté au Front national belge et lors de ma première élection en 96, le FN avait placé pas moins de 8 conseillers au conseil communal. Malheureusement, je vais être très vite dégoûté par la direction du parti et surtout par son président, ainsi que par les nombreux politicards attirés uniquement par le profit. Avec 14 autres élus nous créons la Droite Nationale, dès avril 96. Mais, une fois de plus, certains voudront être “calife à la place du calife”. Au vu de cela, je choisis de créer le Parti Wallon qui engrangera quelques succès avant de rejoindre Agir aux élections suivantes, pour lequel j’ai porté à bout de bras, pas moins de 6 listes communales et provinciales.

Pourquoi avoir choisi NATION au final ?

Avec l’expérience, je n’ai pu que constater que le ver était toujours dans le fruit et que beaucoup de soi-disant patriotes ne sont que des affairistes, des pseudo-nationalistes. Il n’y a qu’à NATION que j’ai trouvé une autre mentalité. J’ai longtemps hésité car, même si j’ai toujours eu beaucoup de respect pour Hervé, notre Président, au début, je l’estimais trop dur et trop intransigeant. En fait, je me trompais parce que c’est grâce à la cohérence de ses idées et à son obstination dans ses actions que NATION est devenue la seule voie démocratique d’opposition qui permet de défendre le peuple.

Avez-vous un message pour les membres et sympathisants de NATION?

C’est pour moi un immense honneur de pouvoir continuer mon combat avec NATION en tant que responsable de la région du Centre et coordinateur pour tout le Hainaut. Je suis prêt à me battre jusqu’à mon dernier souffle pour réaliser nos objectifs.

Nancy, pour Tournai/Ath/Mouscron

Présentez-vous sur un plan personnel et politique

Je me prénomme Nancy, mère de deux petites filles, je suis ouvrière et secrétaire politique au sein du mouvement NATION.

Mon combat à commencé en tant que simple militante du mouvement. Après quelques temps, je suis devenue responsable de la section de Tournai pour ensuite devenir responsable de l’arrondissement Tournai-Ath-Mouscron.

Lors du dernier congrès, j’ai accepté le poste de secrétaire politique, après avoir été tête de liste aux dernières élections régionales et fédérales.

Je pense avoir fait mes preuves puisqu’on m’a proposé de rejoindre la direction du Mouvement, en temps que secrétaire politique.. 

Comment est vécu le confinement dans votre région ?

Dans ma commune? le confinement semble être respecté mais je constate tout de même un relâchement de la part des citoyens. Pour ma part, le télétravail est impossible et je croise de plus en plus de véhicules sur la route lors de mes trajets. Pour le reste le message paraît avoir été bien compris par la population.

Comment voyez-vous le développement local de NATION dans l’avenir ?

A cause du confinement, il a été impossible d’organiser quoi que ce soit comme activités mais dès que la crise sera dernière nous, NATION compte bien rattraper le temps perdu.

J’en profite pour déjà annoncer notre prochain congrès qui se déroulera le 12 septembre et aussi, sur un plan plus local et avec les beaux jours qui reviennent, nous recommencerons nos tractages et autres activités dans nos différentes communes.

Avez-vous un message pour les membres et sympathisants de NATION ?

A tous les militants je dis « à très bientôt, camarades » ! Je pense que la première chose que nous ferons, sera de se retrouver autour d’un bon verre. Et comme le combat continue, j’invite tous nos sympathisants à venir nous rencontrer et, pourquoi pas, à devenir membres. Nous avons besoin de votre soutien ! 

Catégories : Activités militantes

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *