Manifs : selon que vous serez de gauche ou de droite…

Publié par NATION le

La déclaration que vient de faire un syndicaliste de la police dans la presse flamande a confirmé ce que nous disions depuis des années : la police de Bruxelles est bien plus répressive envers les nationalistes et les patriotes qu’envers la gauche et l’extrême gauche.

Visiblement choqué qu’on veuille faire porter le chapeau à la police de Bruxelles pour les incidents de samedi dernier avec les activistes ecolo, ce syndicaliste a rejeté la faute sur les autorités communales. Expliquant qu’elles avaient trop laissé faire et trop longtemps alors que s’il s’était agi d’une manif de « droite », tout aurait été cadenassé de manière bien plus rigoureuse.

Comme nous le dénonçons depuis bien longtemps, la démocratie est régulièrement foulée aux pieds par les autorités communales bruxelloises, entre autres, qui font tout pour interdire ou gêner tout rassemblement patriote.

Quand elles ne laissent pas carte blanche aux milices gauchistes comme le 1er mai 2015 où on avait laissé des dizaines de gauchistes masques, casqués et armes pour certain s’attaquer (sans grand succès d’ailleurs) à une poignée de militants de NATION.

Ce que ce policier a courageusement dénoncé, c’est que nous vivons dans une « démocratie » à géométrie variable selon le fait que l’on soit patriote ou gauchiste…et ceci toujours au détriment des patriotes bien entendu…

Catégories : Politique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *