Les migrants à Couvin ? NATION réagit !

Les Couvinois sont mécontents …

La nouvelle est tombée ce mercredi 10 juillet en matinée, le centre Fedasil du Belvédère commencera l’accueil des réfugiés dès ce vendredi.

Il devrait accueillir une première vague de 200 migrants. Nombre qui augmentera avec le temps.

Au vu des réactions sur les réseaux sociaux, on ne peut que constater que beaucoup de Couvinois(e)s sont contre ces nouveaux venus.

Suite à cette annonce, le noyau militant NATION de Couvin a pris la décision d’organiser un boitage d’information destinée aux habitants de la région.

Nous avons reçu un très bon accueil des Couvinois(e)s car beaucoup n’ont pas oubliés les désagréments occasionnés lors de la dernière prise en charge des migrants par la ville en 2015- 2016 : dégradations des lieux publics, les vols à l’étalage, le harcèlement des jeunes (le centre se trouve à une centaine de mètres d’une école fréquentée par de nombreux étudiants de la région) … la liste est longue !

Sans oublier la manifestation que ces migrants avaient organisé en février 2016 pour se plaindre de leur accueil … Jamais dans notre petite ville bien calme ? Nous n’avions connu ce genre de choses.

En septembre 2017, les militants de  NATION s’étaient déjà rassemblés pour s’opposer à une poignée de « pro migrants » qui souhaitait faire passer Couvin comme « ville accueillante pour réfugiés ». Cette action fut un succès et nous avions déjà reçu des marques de sympathie des riverains.

Nous souhaitons préserver notre région, déjà précarisée suite à la récente fermeture de notre dernier fleuron industriel (St Roch),  et faire savoir que nous sommes nombreux à refuser cet « accueil forcé ».

Nous tenons à rappeler que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde ! D’autant moins que cette région est déjà fortement touchée par la pauvreté et que le taux de chômage y est largement plus haut que la moyenne.

Pour NATION, les migrants illégaux, c’est NON !

Myriam Gravis

5 commentaires sur “Les migrants à Couvin ? NATION réagit !

Ajouter un commentaire

  1. TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC VOUS !
    C’est à ça que sert nos impôts !!!
    Entretenir des Africains qui ne travailleront jamais, seront à notre charge toute leur vie, ils ne savent même pas parler notre langue, n’ont aucune formation, feront 1 enfant par an, c’est tout ce qu’ils feront mais à entendre nos politiques, c’est une chance pour la Belgique ! C’est purement électoraliste et je m’insurge contre cette volonté de continuer à nous imposer ces migrants uniquement pour plaire à la Merkel ! Non Non Non ! c’est fini ! on n’en veut plus. Ils n’ont pas la même culture que nous, à part faire des gosses, c’est tout ce qu’ils vont faire et je ne parle même pas du regroupement familial qui arrivera tôt ou tard ! Il faut que ça cesse ! Je ne leur veux pas de mal, je veux juste les ramener en A frique et qu’ils oeuvrent pour un avenir meilleur pour leurs enfants en travaillant dur dans leur pays. Dominique HONVAULT

  2. C’est bien cela la démocratie,sans nous demander notre avis on nous impose la présence de personnes indésirables.Personnes indésirables car ils pensent que tout leur est permis,on leur parle que de leur droits.ONG,avocats spécialisés en droits des étrangés et organisations humanitaires leurs offrent graduitement leur aides.Ces gens font un mauvais travail car ils omettent volontairemet de dire qu’il n’y a pas de droits sans devoirs.On devrait d’urgence leur enseigner les devoirs qu’ils ont.Le premier étant le respect du pays qui les accueille a grand frais ainsi que les habitants du lieu.Un minimum de gratitude svp.Mais si c’est trop demander alors ce soit disant racisme donc on pourrai nous accuser devrait être considéré comme une réaction d’autodéfense naturelle et entiérement justifié.

  3. Avec une dette publique astronomique, des centaines de milliers de chômeurs, des services publics misérables, des augmentations de taxes et de nouveaux impôts tous les ans, il n’y a plus 1 euro disponible pour accueillir de nouveaux immigrés, migrants ou réfugiés de toute provenance.
    Bien au contraire, il faut radicalement stopper tout nouvel afflux d’inassimilables qui viennent chez nous EXCLUSIVEMENT pour des raisons économiques.
    PAS 1 EURO POUR LE CONGO : L’ARGENT POUR NOS HOPITAUX D’ABORD !

  4. L’accueil de migrants à Binche avait déjà altéré la ville au point de devoir venir chercher «refuge» dans une caravane à Vierves. Voilà maintenant qu’arrive une deuxième vague d’envahisseurs à Couvin cette fois, quand les premiers arrivés avaient déjà remis vols et agressions à l’ordre du jour. Ce problème se retrouve dans toutes les conversations entendues dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑