Communisme = mort, dictature, appauvrissement !

Publié par NATION le

Le 17 juin 1953, la population de Berlin Est se révolta contre les autorités communistes. Ce soulèvement sera brisé dans le sang par l’intervention des chars soviétiques. Ce combat de David contre Goliath sera immortalisé par ces clichés de civils armes de pierre face a des chars d’assaut !

Or aujourd’hui en Wallonie, il existe un parti communiste (le PTB) qui soutient encore de nos jours ce genre de régime et qui obtient un grand pourcentage de voix.

Et face a cela, on a une droite populiste et libérale qui refuse de se positionner sur le plan social et dont certains éléments (pas tous heureusement) ont comme seule priorité de critiquer NATION.

Il serait temps de se rendre compte que la maison brûle et que peu importe qui fait partie des pompiers. Il faut éteindre l’incendie au plus vite !

Catégories : Politique

3 commentaires

pazuzu · 17 juin 2019 à 19 h 20 min

Les Wallons ont la mémoire courte et sélective. Staline, Pol Pot, Mao et Kim 1 et 2. Combien de morts? Famines, assassinats de masse, goulags. Berlin 1953, Budapest 1956, Prague 1968, Pologne 1981. Et parlons aussi de Mengistu en Ethiopie. Ajoutez aussi le Congo -Brazzaville, Madagascar, l’Angola tous ces pays qui ont connu les joies de régimes dirigés par des Camarades Prolétaires. Une pensée pour ces paradis sur Terre que sont Cuba (avec sa médecine et ses écoles gratuites )et pour le Vénézuela de Chavez (modéle de certains bobos et journalistes français et de l’illustre président des Insoumis).
Ajoutons donc maintenant la Wallonie à cette triste liste. Au programme: spoliation des travailleurs par dirigisme forcé, censure, destruction d’emploi, fuite des capitaux, pensée unique… Bon plaisir électeurs Wallons…

Le Ket · 18 juin 2019 à 14 h 44 min

Mais qui donc a mis le feu à la maison ? Avec quels complices ? Ne sont-ils pas des pompiers-pyromanes ?
En laissant le feu réduire entièrement la maison en cendres, nous aurons plus de facilités à la reconstruire, avec des fondations bien plus solides.

    pazuzu · 26 juin 2019 à 18 h 12 min

    Je me permets de vous désigner les complices (selon moi). L’enseignement dit officiel dans les années 70 (j’ai 60 ans). Le cours d’histoire par exemple ou Mao était présenté comme un grand homme (combien de millions de morts?) et le régime de Pol Pot (un laboratoire selon certains!) Staline présenté comme le Petit Père des Peuples… et j’en passe. Actuellement,les médias subsidiés par le parti socialiste (entre autre) en communauté Française (sportifs, artistes…). Journalistes de nos chaînes TV/radio qui nous délivrent l”évangile de la Bonne Parole.Ce qui a facilité l’émergence du communautarisme, de la haine anti-blanc, de la remise en question de nos valeurs, de notre culture… de notre passé, de notre histoire qui ne saurait qu’être mauvaise, néfaste pour nos bobos/écolos de salon. Soyons libéral… décrétons qu’on tout le monde peut gagner le firic qu’il veut…Sans rien attendre de l’Etat Providence… Laissez le feu couver, la maison se réduire en cendre, oui, mais ne pansez-vous pas que nous serons les premières victimes. Je veux attirer votre attention sur le fait que certaines communautés ici, sont protégées, non seulement par nos lâches politiciens, mais aussi par des pays étrangers: Erdogan, le Roi du Maroc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *