Nous sommes (aussi) des Gilets Jaunes

Publié par NATION le

Une polémique a débuté depuis lundi sur certains réseaux sociaux liés aux 0ilets Jaunes (GJ). En effet, certains militants gauchistes sont en train de faire une descente d’organes à cause du tract de campagne de NATION qui se réfère aux Gilets Jaunes

Une des raisons de leur émoi serait que NATION est fasciste, et que le fascisme, c’est le capitalisme. Alors je ne sais pas pour le fascisme, qui n’existe plus, et il faudrait donc demander à un historien. Mais pour ce qui est de NATION, il s’agit bien d’un mouvement solidariste et donc anticapitaliste. Vraiment anticapitaliste, pas comme ces gauchistes « bidon » anarcho-marxistes aujourd’hui et cadres de partis sociaux-démocrates demain, histoire de profiter aussi de l’argent public.

De plus, ces gentils gauchistes oublient un peu vite que si la population est de plus en précarisée, c’est aussi car leurs amis du PS ont géré pendant des années ce pays. Ils oublient aussi d’expliquer aux gens, à quel point, la population, y compris ouvrière, était « bien traitée » à l’époque des dictatures communistes. Et ils feignent d’oublier que ce sont bien les forces sociales-démocrates “de gauche” qui tout au long de ces 40 dernières années ont permis au capitalisme de s’incruster comme il l’a fait. L’arnaque sociale, c’est bien la gauche !

Mais surtout qui sont-ils pour dire qu’ILS sont les gilets jaunes ? Au nom de qui, de quelle assemblée (avec un vrai appel général), de quels votes peuvent-ils prétendre que les gilets jaunes ne peuvent être que de gauche ?

Et d’ailleurs qui sont le plus à leur place dans la mouvance « gilets jaunes »? Quelques gauchistes, fils de bourgeois, qui se la jouent révolutionnaires dans les rues des grandes villes ou bien les militants de NATION, présents depuis les premiers jours sur les points de blocages. Ceux qui viennent cagoulés pour casser des véhicules privés ou bien les cadres de NATION qui ont travaillé à maintenir le premier rassemblement du 30 novembre à Bruxelles, et qui eux manifestent pacifiquement et à visage découvert.

Les militants de NATION ont participé à de nombreuses activités des gilets jaunes, En cela, ils ont aussi le droit aussi de s’en revendiquer (mais nous, nous ne faisons pas d’exclusive). En plus, NATION est le seul mouvement politique à soutenir les revendications des gilets jaunes, De plus, si on part du principe que les GJ n’appartiennent à personne, qui sont donc ces gens pour décider qui peut être GJ ou non ?

Ce qui est par contre évident, c’est que les gauchises ont participé, par leurs appels à la division et à la violence, à faire  passer une mobilisation combattive hebdomadaire de 1000-1500 personnes à des « promenades » rassemblant 200 personnes sur tout le pays. Puis à plus rien !

NATION ne laissera pas le combat social à une gauche qui, tout au long de ces années, n’a fait qu’amener les luttes dans un cul-de-sac !

Blocage à Charleroi en novembre
Blocage à Libramont en novembre
Blocage à Couvin fin novembre
Manifestation à Bruxelles, le 30 novembre : Interview à la télé
Même l’extrême-gauche savait qu’on était là puisque’ils ciblaient nos militants présents en première ligne dans les cortèges
Gros intérêt médiatique pour l’action du 15 décembre, initiée par NATION. Ca change du cul de sac médiatique dans lequel se trouve actuellement la mouvance GJ

Catégories : Non classé

1 commentaire

le ket · 22 mai 2019 à 17 h 49 min

QUI gouverne l’Europe ? La gauche !
Qui dirige ? Les banques !
Qui paye ? Le peuple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *