Gilets Jaunes : ni talibans verts, ni casseurs rouges !

Publié par NATION le

Ce dimanche après-midi à Bruxelles, les militants de NATION enfin libérés de la lourde tâche de rassembler les parrainages pour nos listes, ont réinvesti les rues pour défendre les causes qu’ils estiment justes. Ainsi une délégation fut présente à la Marche pour la Vie.

Mais en même temps, une délégation de NATION était présente au rassemblement des Gilets Jaunes. Rassemblement qui fut rapidement absorbé par la manifestation sur le climat. Ceci démontre bien que  ce « mouvement » anti-climat est un allié objectif du système, car il permet d’essayer de faire passer le mouvement Gilets Jaunes au second plan mais aussi de faire perdre de vue l’enjeu social de ce mouvement.

Cette tentative d’absorption n’est pas du goût de tout le monde et on a assisté à de vifs débats entre gilets jaunes à ce sujet. A noter d’ailleurs aussi de vives tensions entre sympathisants de NATION et militants gauchistes.

Militants gauchistes qui furent d’ailleurs à la base des incidents qui émaillèrent le reste de la journée.

On peut d’ailleurs se demander jusqu’à quel point, l’extrême gauche ne joue pas le sale  jeu du système en donnant aux Gilets Jaunes, une image de casseurs irresponsables.

Il faudrait d’urgence que les Gilets Jaunes en reviennent à leur démarche sociale et anti système du début. Les solidaristes de NATION continueront en tous cas à soutenir dans ce sens les  Gilets Jaunes.


1 commentaire

Adadourov · 2 avril 2019 à 12 h 47 min

Je suis tout a fait d’accord avec cette analyse.Telle une pieuve géante , l’extreme-gauche tente d’absorber le mouvement des Gilets Jaune.Hélas c’est pareil pour le mouvement pseudo-écologique contre le réchauffement climatique.Des fous enragés d’extreme-gauche se sont permis de souiller le monument à la mémoire de Léopold II.C’est consternant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *