A chacun ses références !

A deux reprises, NATION avait lancé une campagne «triangle vert»  pour que les citoyens puissent marquer leur opposition à l’islamisme.

Nous trouvions en effet bien plus courageux et moins conformiste de porter cela dans les rues de nos villes que de porter un triangle rouge «antifasciste» dans un ministère ou une administration afin de plaire à son chef de service, surtout s’il est socialiste.

En réponse/riposte à cette campagne, les «Territoires de la mémoire», association qui n’a en mémoire que les victimes du nazisme mais d’aucune autre idéologie totalitaire (comme le communisme…), a publié voici quelques temps déjà un article un peu goguenard où elle expliquerait que le triangle vert était le symbole des criminels de droit commun dans le système concentrationnaire nazi. Les définitions du système juridique nazi semblent donc, si on les suit dans ce raisonnement, être la référence des «Territoires de la mémoire». Ce n’est pas le cas pour NATION !

Le but de notre campagne n’était pas de nous comparer aux prisonniers des camps de concentration, ce qui en soit est terriblement arrogant d’ailleurs. Comment un toutou du PS d’aujourd’hui ose-t-il se comparer à des gens qui se sont à l’époque, engagés au risque de leur vie ?

Notre campagne à nous voulait tout simplement dénoncer l’islamisme, tout en égratignant le conformisme des porteurs de triangle rouges.

3 réflexions au sujet de « A chacun ses références ! »

  1. Je n’ai jamais pu me procurer le pin’s Triangle Vert, pour la bonne raison que vous ne dites jamais où le trouver.
    Et je ne suis pas le seul…

    • Il y a eu suffisamment de publicité à plusieurs moments.
      Il était de plus accessible sur notre boutique.
      Actuellement, il est en effet épuisé. Preuve que pas mal de gens ont néanmoins pu le trouver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *