Les talibans rouges et verts vont à nouveau frapper !

Publié par NATION le

Après le piétonnier de Bruxelles ; qui est une mauvaise farce sale, insécurisée et désastreuse pour les commerçants ; Mayeur et son compère Pascal Smets (tous deux issus de la sphère bobo socialo-écologiste) ont une nouvelle idée de (mauvais) génie :  installer des pistes cyclables aux abords de la « petite ceinture » de Bruxelles.

Cette brillante idée, à part faire frémir la sphère des amoureux de la pédale des milieux bobos, n’aura que des inconvénients.

D’abord, pour les cyclistes eux-mêmes. Il n’y a qu’à voir l’état de la circulation sur cette petite ceinture à certaines heures pour comprendre que la sécurité des cyclistes sera loin d’être garantie.

Ensuite pour les automobilistes, puisque la construction de ces pistes cyclables se fera au détriment des places de parking auto dont un grand nombre seront supprimées.

Une fois de plus, ce sont les automobilistes qui paieront le prix fort pour les utopies des talibans rouges et verts. Expression qui n’est pas trop forte puisqu’on a ici manifestement à faire, en matière de mobilité, à des fanatiques socialo-écolo qui pratiquent une véritable fuite en avant, face à leur échec en la matière.


1 commentaire

Cholewa · 30 mars 2017 à 19 h 45 min

Effectivement, malgré que je sois pour le respect de la nature, nos gouvernement met encore la charrue avant les bœufs. La plus grosse des erreur c’est de favoriser la voiture individuelle à la place des transport en commun et c’est ainsi qu’a l’heure cela coûte moins cher de prendre la voiture seul, que de prendre le train pour allez à Bruxelles, sans être sûr d’arriver à l’heure. Donc si on veux être écologique, il faudrait tout d’abord augmenter le nombre de trains avec une diminution importante du prix du ticket et c’est seulement après, quand la diminution du nombre de voitures sera effective qu’on pourra envisager la création d’une piste cyclable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *