Des menteurs pris la main dans le sac !

Publié par NATION le

L’approche des élections communales provoque bien entendu l’apparition de quelques individus qui vont essayer de créer l’une ou l’autre liste électorale. Nous voyons bien évidemment aussi  réapparaître, réveillés d’une longue léthargie, les derniers complices de l’escroquerie qu’était le FN belge de Daniel Féret.

C’est bien évidemment dommage car cela risque d’encore disperser des voix mais après tout, on est pour la libre entreprise…

Et on voit donc apparaître de soi-disant partis qui ne sont que virtuels et composés d’individus accompagnés seulement de leurs proches. Officiellement, ils prétendent être un vrai parti (malgré qu’ils n’aient ni activités, ni membres, ni site Internet, ni statuts, etc…). Mais dans la réalité, ils cherchent à faire semblant de vouloir s’allier à d’autres…avec comme seule idée de piquer LE militant de l’autre groupe. Mais bon, on peut encore se dire qu’en politique, c’est de bonne guerre…

Où ça ne va pas, c’est lorsqu’on ment comme des arracheurs de dent.

En effet, vendredi dernier, ces « partis » (nous ne les citerons pas par charité chrétienne) s’étaient donné rendez-vous pour une réunion d’information et discuter de l’unité.

Dès le lendemain est apparu un communiqué parlant de la présence de 50 personnes, agrémenté d’une photo d’une salle assez bien remplie.

En tant qu’observateurs privilégiés, nous avions été étonnés par deux choses :

  • Que des « groupes », dont on sait bien qu’ils n’ont aucune vraie structure, aient pu mobiliser 50 personnes, un vendredi à 18h
  • Qu’on ne reconnaissait personne sur la photo publiée

La vérité a éclaté ce matin puisqu’un des participants, et il faut souligner son honnêteté dans ce cas-ci, n’a pas voulu être associé à ce qui était en fait une mystification. La photo était bidon et les participants se limitaient à 8, les orateurs et leurs familles comprises.

D’habitude, nous faisons grâce à nos lecteurs des pratiques curieuses et des délires de certains politiciens virtuels qui se revendiquent, malheureusement, des idées patriotes. Mais nous estimons que là, une ligne rouge a été franchie et qu’il faut dénoncer cette tromperie et ce mensonge.

Si ces gens se mettent déjà à mentir maintenant, pour une aussi petite chose. Qu’est-ce que ce serait si, même si c’est hautement improbable, ils feraient vraiment de la politique ?

Ce gros mensonge, même s’il est anecdotique vu ce que ces gens représentent, démontre qu’une fois de plus, il est vain de se perdre en multiples initiatives.

Que les gens qui se la jouent : « droite libérale mais j’ai peur de tout et je n’ai rien contre l’immigration juste contre les terroristes » aillent au PP. Que les autres rejoignent NATION et viennent, dans le respect de leur sensibilité, nous aider à préparer les prochaines échéances électorales.

Et puis à NATION, au moins, il n’est pas nécessaire d’être fort en « Photoshop » : on a de vrais militants comme vous pouvez le constater ICI 😉

les-politiciens-sont-ils-tous-des-menteurs

Le slogan de campagne pour certains partis de droite ?

Catégories : Politique

2 commentaires

Drieu · 21 novembre 2016 à 14 h 40 min

EN AVANT CAMERADES DE NATION!!!
salutations de l’Espagne!

Debbaudt · 6 décembre 2016 à 11 h 21 min

Nation est la seule voie légale pour représenter le notionalisme solidariste…….point barre !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *