La presse aux ordres des politiques !

Publié par NATION le

Le titre de cet article est une phrase que vous pouvez lire ou entendre à plusieurs reprises dans nos discours. Et ce n’est pas sans raison .

En effet, il est de plus en plus clair que nous sommes désinformés par des médias politisés !

La RTBF (Radio Télévision Belge Francophone) en est un des plus bel exemple !

Le pouvoir de tutelle de la RTBF est tenu en majorité par le PS et le CDH (ex-sociaux chrétiens) . C’est ainsi que les missions journalistiques de ce prétendu « service public », sont définies par les instances politiques.

Le gouvernement francophone dispose du droit de décision sur les informations, les émissions politiques et culturelles, etc . La RTBF est soutenue par une dotation annuelle (donc avec les sous des contribuables) de quelques 240 millions d’euros …

Voilà comment, avec des journalistes politisés (une majorité des journalistes de la RTBF sont à gauche, quand ce n’est pas « à gauche de la gauche » ), les citoyens sont désinformés !

Voilà aussi pourquoi existe ce déni de démocratie, qu’ils appellent pompeusement le « cordon sanitaire » et qui n’est qu’un honteux black-out médiatique contre des gens qui comme à NATION, luttent politiquement contre ce système mafieux .

Dans un État bien organisé que NATION défend, il conviendrait que la presse ait un rôle sain ! Or cette presse, à la solde de partis politiques, peut se permettre de démolir ou de diaboliser n’importe qui, n’importe quoi ! Alors que le rôle de la presse est de la plus haute importance pour l’information et même pour l’éducation du pays, cette presse s’applique à semer la désinformation, à débiter des mensonges et à se soumettre au politiquement correct.

La presse doit être au service de l’information d’un pays et non être au service de partis politique…Car de cette manière, cette soi-disant bonne presse distille un poison fade dans les neurones d’un peuple trop confiant .

NATION réclame :

  • l’assurance de la liberté d’expression
  • l’abrogation de toute loi liberticide
  • la dépolitisation des médias !
  • la fin des aides publiques directes et indirectes venant de l’Etat et donc de nos poches
  • la création d’un « Ordre des journalistes »
  • Que l’on prévoir des peines sévères pour tous les manipulateurs de l’information.

Jean-Pierre Demol

(source L’Echo)

influence-manipulation

Catégories : Médias

5 commentaires

Olivier V. · 22 septembre 2016 à 17 h 04 min

Ne dites plus RTBF mais RTPS, Propaganda Abteilung du parti régional socialiste.

Laffineuse Bernard · 23 septembre 2016 à 10 h 14 min

Tout-à-fait d’accord avec Monsieur Demol.
En ce qui concerne la RTBF et RTL-TVI, il s’agit d’organes de partis et la soumission à ces derniers est assurée par les aides publiques et la nomination aux postes d’administrateurs et de Chefs de service.
A propos de la RTBF, chaque fois qu’un allochtone commet un acte répréhensible, on ne cite jamais son nom sous le prétexte de ne pas faire d’amalgame. Aucun acte de racisme anti-blanc ou d’agression envers les femmes n’est relevé. Les augmentations de taxes sur les produits de première nécessité ne sont signalées qu’après la publication du décret de leur application et une justification est toujours amplement signalée.
En réalité, ces organes de presse ne sont là que pour faire l’apologie des gouvernements et non pour informer la population. Jamais aucune critique des gouvernements n’est formulée.
Il n’y a que quand l’intégrité des médias est mise en cause qu’ils se risquent, timidement, à quelques critiques ; mais contrôlées, bien sûr.

Jean-Pierre Demol · 24 septembre 2016 à 10 h 32 min

Merci Monsieur Laffineuse, l’interview de notre président Hervé Van Laethem, dernièrement par une de ces journalistes hypocrites de la RTBF, nous a encore une fois, démontrer soit une soumission totale au système politique, soit une idéologie politique personnelle, qu’elle n’hésite pas à montrer sans scrupules via ses réflexions insultantes … Sans pouvoir politique, il ne nous reste pour nous défendre, et heureusement, la toile et les réseaux sociaux . C’est aussi pourquoi, nous nous présentons aux élections, car si nous ne pouvons bien sur, accéder au pouvoir dans l’immédiat, un(e) ou des élu(e)s, nous donnerait un peu de pouvoir ! Et c’est là, que les citoyens qui n’osent pas encore nous rejoindre de manière officielle, peuvent nous aider, en votant massivement pour nos listes .

Bien à vous, et si ce n’est fait, n’hésitez pas à nous rejoindre .

Debbaudt · 26 septembre 2016 à 14 h 04 min

Peuple belge déshypnotisez vous du cauchemard , ou les banksters zombies du gouvernement vendu à l’impérialisme USZION vous plonge……..
Réveillez vous rejoingnez la seule et dernière alternative NATION et N-SA ensemble nous changerons cette pseudo-politique de traitres !.

    James · 28 septembre 2016 à 20 h 43 min

    Debbaudt,
    N’oubliez pas la mafia des “frères”. Le vrai pouvoir, qui occupe tous les postes clés, dans tout le système, y compris les médias. C’est un pouvoir occulte, omniprésent mais invisible, et par conséquent très dangereux. Depuis plus de deux siècles cette mafia conspire contre notre civilisation occidentale, qui doit être détruite. Le contrôle des medias est impératif dans le cadre de cette conspiration, afin de procéder à une guerre psychologique et à une terreur intellectuelle contre la population. Il y a donc un agenda caché derrière les manipulations dans le medias par les frères et camerades. Il est donc important de dénoncer cet agenda caché, qui se situe dans le cadre du nouvel ordre mondial.
    Pour ce qui concerne les manipulations des masses, il est utile de rappeler Gustave Le Bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *