Retour sur les événements de la Bourse !

Publié par NATION le

Comme toujours, en telle occasion, les médias ont donné une version tellement réductrice qu’il est nécessaire de préciser certaines choses.

En fait, il est évident que de nombreux militants d’extrême-gauche étaient présents sur la Bourse.

Ainsi, Axel Farkas militant connu de la Ligue Communiste Révolutionnaire complaisamment interrogé par plusieurs médias. Ainsi nombre de « témoins indignés » qui utilisent l’expression « fassiste » (prononcé avec 2 s, ce qui est typique des militants de gauche). Et enfin, les slogans « spontanés » bien trop politisés du genre « le fascisme ne passera pas » ou « nous sommes tous des enfants d’immigrés, etc… »

Et en plus, ces gauchistes n’étaient manifestement pas là par hasard. La présence en nombre d’affichettes « pour la solidarité, contre la haine » en témoigne. Il est vrai que la présence des supporters avait été annoncée à la ville de Bruxelles et qu’on connait les liens directs entre le cabinet du bourgmestre et des éléments d’extrême-gauche.

Et il est tout aussi évident que ce sont ces mêmes gauchistes qui ont provoqué les supporters par des bras d’honneur, des insultes, des crachats. Il n’en a pas fallu plus pour qu’évidemment, ces derniers réagissent en remettant quelques gauchistes (et autres collabos des islamistes) à leur juste place.

Ce n’est que par après, lorsqu’ils repartaient de la place et qu’ils furent chargés par la police alors que ce n’était pas nécessaire, que des incidents plus sérieux mais très limités éclatèrent !

NATION a soutenu l’initiative patriotique de ces jeunes et continue à le faire.

Mais on a pu constater, une fois de plus, les limites des mobilisations spontanées. Certainement dans un système politico-médiatique où les médias sont l’organe de propagande du PS ! Un PS qui instrumentalise ce qui s’est passé hier pour faire oublier les crimes de certains de leurs protégés et pour mettre la NVA en difficulté.

L’activisme sans stratégie politique, l’action pour l’action, ça peut détendre, ça peut faire plaisir, mais ça ne suffit pas !

C’est pourquoi, un mouvement comme NATION est plus que jamais indispensable !

PS : A ce sujet, nous tenons à préciser que l’annonce de manifester samedi prochain à Molenbeek lancée par un groupe identitaire français, déjà interdit avant les incidents de hier, a TRES TRES peu de chances de voir le jour. Pour sa part, NATION tiendra ce jour-là son Xè Congrés qui était prévu depuis bien longtemps ! La prochaine fois, que ces jeunes identitaires français essaient de jouer « en équipe », cela faciliterait beaucoup de choses !

manipulation-masse


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *