Où la Wallonie se meurt

Publié par NATION le

Un jour Elio Di Rupo sortira de la scène politique belge sans gloire et sans honneur !  

Avec 34 milliards d’euros de dette, la Wallonie ne s’en sortira pas de sitôt. Un désastre incommensurable pour la population ! A maintes reprises le Mouvement NATION a tiré la sonnette d’alarme que de continuer une politique lamentable, tôt ou tard, la Wallonie tomberait dans le plus profond des précipices.

Malheureusement, le gouvernement wallon n’a pas tenu compte de nos avertissements !

Maintenant, il est trop tard la situation économique de la Wallonie est un drame dans sa plus brutale réalité. Di Rupo a, entre autres, privatisé des secteurs économiques importants au profit des holdings, dont les bénéfices mirobolants prennent le chemin des paradis fiscaux au lieu d’être réinjectés dans le circuit économique du pays. Aussi, il n’a jamais résolu la problématique de l’assistanat, bien au contraire, et ce, dans un but électoraliste pour toujours maintenir le PS au pouvoir sans se soucier de la souffrance des wallonnes et des wallons.

La pauvreté n’est pas une fatalité, elle est la conséquence d’une politique débridée, totalement insensée menée depuis des décennies par le gouvernement PS et la gauche en général qui, maintiennent volontairement la population dans un état de délabrement comme au temps du Moyen – Age ! NATION, sensible à la détresse des wallonnes et des wallons considère la lutte contre la pauvreté la priorité des priorités.

Le temps est révolu pour les partis autoproclamés ” démocratiques ” qui, ont ruiné le pays sous de faux prétextes, d’enrichissements personnels par des magouilles sans fin. La vraie démocratie est celle de NATION pour une Wallonie prospère dans une Belgique unie !  


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *