En Belgique, l’héroïsme est tagué !

Publié par NATION le

Voici une photo des tags écrits sur la statue commémorative de Gabrielle Petit !

Pour rappel, Gabrielle Petit est le nom d’une résistance belge de la première guerre mondiale.

Pendant plus d’un an à la tête de son réseau, cette jeune patriote d’à peine plus de vingt ans, animée d’un idéal chrétien et patriotique et  d’une volonté de fer  renseigna les alliés sur les mouvements des troupes ennemies, faisant passer la frontière aux jeunes hommes désireux de rejoindre le front de l’Yser.

En décembre 1915 elle fut arrêtée, jugée et condamnée à mort par un tribunal militaire. Lors de son exécution à Bruxelles le premier avril 1916 elle refusa dignement qu’on lui bande les yeux.

C’est donc cette statue que des bobos de la pire espèce ont choisi pour recouvrir de dessins du niveau d’enfants de gardienne et de slogans à deux balles sur l’amour éternel.

Le pire est que dans le tas, il doit y en avoir qui se prétendent féministes mais qui n’hésitent pas à profaner la statue d’une femme qui fut héroïque et devrait être un exemple.

Mais qu’attendre d’autre d’une société qui méprise les héros et promeut le conformisme !

Cercle Féminin Gabrielle Petit


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *