Trottinettes : attention danger !

Publié par NATION le

Dans toutes les communes de Bruxelles ont été créées des pistes cyclables. Souvent au détriment des déplacements en voiture comme, par exemple, sur tous les grands axes qui traversent Bruxelles. 

Ce mode de déplacement (vélo et surtout trottinette électrique) n’est pas non plus sans danger, tant pour les utilisateurs que pour les piétons. Outre les piétons et les automobilistes, ces pistes cyclables sont d’ailleurs parfois aussi in obstacle au travail des livreurs de toutes sortes.

Si ces pistes cyclables sont une facilité pour les adeptes de ce genre de transport, elles peuvent aussi constituent un danger pour d’autres.

En particulier, celles qui longent les trottoirs, celles qui se trouvent à côté des parcelles réservées aux piétons, et celles, bien plus nombreuses que l’on ne pourrait croire, qui empiètent sur des espaces qui en principe devraient faciliter les livraisons de biens et de marchandises. Et dans ce cas, cela constitue à de nombreux endroits, une entrave aux activités commerciales qui découlent de ses livraisons. On peut même dire sans trop exagérer, que cela peut freiner le développement économique de la région bruxelloise, en impactant les PME, souvent à l’origine de ces livraisons.

Et enfin, il y a le danger pour les piétons ! Spécialement pour les personnes handicapées ou simplement les personnes âgées qui, parfois, doivent traverser une piste cyclable pour rejoindre un arrêt de bus ou pour traverser la chaussé alors que certains “trottinetteurs”, roulent parfois à 30 km/h. Il faut ajouter à cela, l’incivisme de nombreux utilisateurs de trottinettes qui abandonnent leurs engins n’importe où et n’importe comment, constituant ainsi des obstacles sur les trottoirs.

NATION ne demande pas que soient supprimées les pistes cyclables, mais que l’utilisation de ces pistes par les vélos, les trottinettes et autres petits engins roulant, soit légiférée correctement : limiter la vitesse à 5 km/h à l’approche d’arrêts de bus et aux endroits où il y a un passage qui permet aux piétons de traverser. Il faudrait aussi prévoir des emplacements pour permettre les livraisons.

Guy Vandenkerckhoven, responsable NATION Anderlecht
Jean-Pierre Demol, président d’honneur de NATION

Catégories : Divers

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *