Un week-end très positif pour nos militants!

Publié par NATION le

Ce samedi, la volonté de formation, le devoir de notre mémoire et le sens de la vraie camaraderie furent au rendez-vous lors d’une très intéressante conférence sur l’histoire des mouvements nationalistes en  Belgique. Avec comme invité d’honneur exceptionnel Francis Dossogne, un des chefs du Front de la Jeunesse dans les années 80-90 et qui venait pour la première fois, parler en public de cette épopée.

Les militants ont beaucoup apprécié sa venue et l’ont ressenti comme une reconnaissance de la part d’un de leurs pairs. NATION est et restera le prolongement du long combat des nationalistes de ce pays. Une longue réunion de camaraderie a suivi cette conférence.

Notre capacité organisationnelle aussi a été une nouvelle fois démontrée puisque tout le monde a apprécié la manière dont cette conférence s’est tenue, grâce au travail des militants sous la houlette de notre co-présidente Nancy Van Den Eede. Qu’ils en soient tous et toutes remerciés.

Et le dimanche, c’est notre côté activiste qui a permis, malgré les interdictions, de néanmoins saluer symboliquement Jürgen Conings une dernière fois devant le Soldat Inconnu, et de ce fait d’être cité dans plusieurs journaux et sites d’information.

Plus que jamais, et malgré les tentatives désespérées de certains de faire croire le contraire, il n’y a que NATION qui représente aujourd’hui la mouvance identitaire en Belgique francophone, tant au niveau des idées qu’au niveau des actions.


2 commentaires

kerstens pieter · 28 juin 2021 à 13 h 37 min

Fondateur du Front de la Jeunesse, Francis Dossogne à maintenant rejoint le Rassemblement National de Marine LE PEN, très éloigné politiquement de l’idéologie du FJ des années 1980/1990.
Ce week-end, il s’était présenté comme candidat aux élections cantonales en France (en binôme avec Chantal Michel) sur la Liste R.N et a obtenu au 2ème tour 29,5% des voix contre 70,5% pour le binôme Aarmich-Geminel/Focks de la liste divers centre, dans le canton de Montmédy du département de la Meuse.
Ayant acquis la nationalité française, Francis Dossogne est effectivement éligible à tous les scrutins en France.
Comme sa réputation l’a déjà précédé dans l’Hexagone, le quotidien “La Meuse” s’est horrifié de sa présence sur la liste R.N en laissant sous-entendre l’incompatibilité de son passé avec les “valeurs républicaines”….

Christine FRANCK · 28 juin 2021 à 20 h 04 min

Conference très intéressante merci 1 Hervé et Francis Dossogne

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.