Un génocide moins grave que les autres ?

Publié par NATION le

Il se déroule actuellement un véritable génocide (au sens de vouloir éradiquer une communauté juste pour ce qu’elle est) des Blancs d’Afrique du Sud. Et ceci dans l’indifférence des médias et des bien-pensants.

La cible n° 1 sont les fermiers d’Afrique du Sud qui sont des Blancs d’origine Afrikaner, qu’on nomme les Boers.

Depuis 2016, on recensé à peu près une attaque de ferme par jour. On en est à plusieurs centaines de meurtres souvent dans des conditions particulièrement atroces.

Et les autorités sud africaines, non seulement laissent faire, mais même encouragent à le faire. Ainsi, on chante toujours dans certains congrès de l’ANC au pouvoir, la chanson « Tuez les Boers »

Mais outre les violences physiques, il y a aussi une volonté d’appauvrir les Blancs puisque le chômage de cette partie de la population s’accroît de par les lois raciales de l’ANC qui donnent des emplois en priorité aux citoyens noirs. Ainsi ce sont les Blancs qui se retrouvent dans des bidonvilles.

Pour dénoncer ce racisme-là qui semble ne révolter personne, pour dénoncer ces massacres-là qui semblent n’émeuvoir personne, l’association étudiante flamande NSV organise le jeudi 22 mars à 20h à Gand, une marche silencieuse pour protester contre le génocide des Blancs en Afrique du Sud.

L’urgence et la justesse de la cause font que, malgré nos différences politiques, NATION appelle à participer à cette marche.

A noter aussi que, toute honte bue, l’extrême-gauche organise une contre-manifestation contre cette marche silencieuse. Ce sera donc une première dans l’histoire, de gens qui défilent pour justifier un génocide. Mais de plus, celui de leur propre peuple. Là, on a vraiment atteint le sommet de l’ethno masochisme.

Jeudi 22 mars – départ à 20 h de la Woodrow Wilsonplein à Gand

Un départ groupé sera organisé de Bruxelles, contactez-nous via secretariat@nation.be

 

Catégories : Divers

4 commentaires

Michadri · 15 mars 2018 à 20 h 57 min

Pour nos crétins de dirigeants, cela leur est impossible d’accepter que si l’afrique du sud était arrivée à un si haut développement c’est grâce aux Blancs. Autant je déteste le système d’apartheid, autant je crois qu’il faudrait laisser la gestion de l’afrique noire aux occidentaux et aux asiatiques. Et que personne ne me traite de raciste puisqu’il paraît que les races n’existent pas

Catrysse roger · 15 mars 2018 à 22 h 13 min

Un paysan Blanc on peut le tuer mais un islamite celui la il faut le entretenier.

Erick Le Rouge · 16 mars 2018 à 6 h 48 min

Soutenons les Boers contre les sauvages…!

Lacuson · 17 mars 2018 à 11 h 39 min

Les seules solutions de survie pour les derniers blancs d’Afrique du sud seront soit l’émigration vers l’Australie, qui s’est d’ailleurs déclarée prête à les accueillir alors que curieusement ils sont ‘’interdit de séjour en Grande-Bretagne, Canada, USA, voir même en Belgique et Pays-Bas ; soit de se regrouper sur une partie de l’Afrique du sud et de faire sécession. Cette deuxième solution est d’ailleurs en cours de réalisation …
Pour ceux qui persisteront à gouter aux joies du ‘’vivre ensemble’’ ; souhaitons-leurs : « good Luck ! »

http://democratieparticipative.biz/wp-content/uploads/2018/03/Imagine-a-word-without-whites_23027_1.jpg

Cette photo pourrait avoir été prise dans n’importe quel pays africain (ou même en Haïti), et de fait elle l’a été en la ‘’nouvelle’’ Afrique du sud post Mandela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *