Hommage à un bon et ancien camarade!

Publié par NATION le

Notre camarade français Jack Marchal vient de nous quitter, à 76 ans.

Fin des années 60, il va s’activer au sein du mouvement étudiant GUD, groupe très connu à l’époque pour son activisme et sa combativité.

Il y développera nettement le volet de diffusion des idées par la presse, entre autres en lançant dans les années 70, la revue « Alternative » qui sera remarquée par ses graphismes à l’avant-garde et par son humour très politiquement incorrect. Il essaiera aussi de lancer les premières initiatives musicales de « rock » de nos idées. Certains se souviendront d’ailleurs d’un de ses concerts au Boulevard Emile Bockstael à Bruxelles dans les années 80.

Il est aussi très connu comme l’auteur du personnage du « rat noir », inspiré des dessins de Raymond Macherot, et dont l’image orne de nombreux tracts et documents nationalistes depuis 50 ans.

Plus tard, il sera dans la direction du très connu mouvement des années 70 : « Ordre Nouveau » et par la suite, s’activera au sein du mouvement français « Parti des Forces Nouvelles ».

Bien plus tard, il continuera à fréquenter la mouvance nationaliste et dans la fin des années 1990, il va collaborer au rock identitaire français en étant guitariste du groupe Elendil.

Il soutiendra aussi la création de NATION en Belgique et participera à un de ses meetings organisé en 2000, sur le thème de l’Ordre Nouveau, meeting à l’époque annoncé publiquement par nombre d’affiches porteuses de la croix celtique.

Aujourd’hui, les rats noirs pleurent leur père ! Et je suis aussi particulièrement attristé par ce départ mais je sais que le paradis des combattants accueillera ce camarade !

Hervé Van Laethem

Catégories : Divers

2 commentaires

LOKI · 3 septembre 2022 à 16 h 29 min

Honneur-Fidélité Kamarade ! SOL INVICTUS!!

kerstens pieter · 4 septembre 2022 à 18 h 48 min

On s’était connu le 9 novembre 1966, quand le Mouvement OCCIDENT avait organisé une manif devant le siège du Parti Communiste Français (Place Kossuth) à l’occasion du 10ème anniversaire de l’insurrection hongroise, réprimée dans le sang par l’armée soviétique. Il participa le 12 janvier 1967 au commando qui s’opposa au “Comité Viet-Cong” du campus universitaire de Rouen. Arrêté et emprisonné avec A.Madelin, G.Longuet, A.Robert, J-L Balon, P.Gélinet P.Devedjian et quelques autres, j’avais été le récupérer avec A.Robert à leur sortie de la prison Bonne-Nouvelle à Rouen en mars 1967.
Ensemble, nous avions participé à d’innombrables actions musclées à Paris, jusqu’à la dissolution du Mouvement le 1er novembre 1968. Suivit une parenthèse “Swipe”…
J.Marchal fut l’un des cadres dirigeants d’Ordre Nouveau et acteur dans la création du Front National dans lequel O.N avait obtenu une majorité dans le bureau politique, parce que nous avions apporté la plus grande partie des militants
Activiste dans l’âme, Jack n’a jamais renié ses convictions ni ses engagements passés.
Repose en paix Ami, nous nous retrouverons au Paradis des Oies Sauvages !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.