NATION : 20 ans! Et puis demain ?

Ce billet d’humeur a été écrit par un de ceux qui fonda NATION voici 20 ans. Aujourd’hui installé à l’étranger, il nous a envoyé cette intéressante réflexion sur les 20 ans de NATION.

Septembre 1999, une poignée de camarades se réunirent dans une maison de maîtres à Bruxelles (la révolution peut se faire aussi avec  élégance lol) pour une réunion de travail et faire un bilan des années de FN, FNB et autres. Ils arrivèrent à la conclusion que ces  tentatives n’avaient été que du temps perdu. Et se décidèrent à fonder leur propre mouvement.

En fait, tout ce temps n’avait pas tout à fait été perdu. Ces années avaient permis aux purs activistes que nous avions été d’acquérir de l’expérience dans le cadre de la politique plus politicienne.

Les fondateurs du Mouvement venaient d’horizons différents, mais une seule aspiration les guidait : celle de construire quelque chose qui aurait enfin un sens et qui puisse répondre aux aspirations de notre peuple.

Tous profondément européens et conscients de notre passé, nous voulions redonner à notre Nation son orgueil et sa fierté. Nous savions que cela n’allait pas être facile : entre le système qui ne nous laisserait rien passer, les arrivistes, les traitres et les coups dans le dos, le chemin allait être long et pénible ….Et il a été long et pénible.

La dernière campagne électorale a été rondement menée, malgré les faibles moyens du mouvement, mais la censure et les mensonges nous ont empêchés de remporter une victoire. Mais nous n’avons pas perdu la guerre, car nous sentons dans le plus profond de nos fibres qu’une bonne partie du peuple partage nos sensibilités.

Il est un fait que nous n’avons toujours pas de résultats  électoraux concrets : je parle ici d’élus… Mais il n’empêche que nos victoires militantes ont été nombreuses. Et je vous assure que si NATION n’avait pas existé, la situation de notre famille de pensée serait bien pire encore.

Certes, il reste beaucoup de travail à fournir mais le mot désillusion ne peut faire partie de notre vocabulaire. Et de toutes manières, la réalité rattrapera bien vite notre population. Et c’est bien cela qui importe : l’avenir de nos peuples est engagé ! Et dès lors, nous ne pouvons pas baisser les bras et rester sans rien faire ! On ne peut laisser un tel héritage à nos enfants, à nos proches.

Il est un fait que le Belge n’a pas une grande conscience politique : le système politico-marchand a bien fonctionné. Sans compter qu’après une journée au boulot, les gens n’ont guère envie de se préoccuper de politique et se contentent  de regarder la « boite à image » qui leur dit la « vérité officielle ».

Mais nous pouvons néanmoins voir que les médias alternatifs rencontrent toujours plus de  succès et que donc, de plus en plus de gens s’aperçoivent qu’on leur ment. Et notre espoir est là, lorsque assez de gens auront compris dans quel monde, ils vivent et qu’ils voudront changer le système, ils chercheront un  mouvement qui aspire à leurs aspirations. Et c’est là que NATION devra être présent et être prêt !

Alors mes camarades, soyez forts et sans faiblesses, l’avenir nous appartient !

David Jean
Co-fondateur de NATION

Un commentaire sur “NATION : 20 ans! Et puis demain ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑