Selon que vous soyez gauchiste ou gilet jaune !

Publié par NATION le

Cédric Zachariou est un « youtubeur »  qui avait déjà défrayé la chronique en brûlant le livre de l’avocat de Marc Dutroux et en le menaçant.

Il a récemment été emprisonné (et libéré entretemps) car on lui reproche d’avoir dans plusieurs vidéos appelé à la violence contre les policiers.

Plusieurs autres youtubeurs ont eux aussi eu des démêlés avec la justice car ils encourageaient les actions des gilets jaunes.

Alors sans approuver forcément tout ce qu’ils ont dit et fait, ils sont parfois même de grands fans du multiculturel, nous ne pouvons que constater le deux poids, deux mesures appliqué une fois de plus.

Car des appels à la violence contre la police ou contre leurs opposants sont très régulièrement lancés par des bandes de racailles lors de vidéos très explicites dans lesquelles des armes sont parfois exhibées. Idem pour certaines bandes gauchistes qui par leurs visuels appellent régulièrement à la violence, lorsqu’ils ne publient pas de véritables appels au meurtre (voir ci-dessous). Or dans ces cas-là, rien ! Pas une arrestation, pas de poursuites !

Est-ce que ces autres youtubeurs, dont on ne cautionne bien évidemment pas toujours les déclarations, ne paieraient-ils pas le fait que ce système politico financier commence à s’inquiéter du mouvement « gilets jaunes » ?

Si c’est le cas, si le système s’inquiète, raison de plus pour soutenir les gilets jaunes !

Les images sont parlantes pourtant

Appel au meurtre envers les membres de la NVA

Menaces et publications de photos de militants nationalistes. PS : Hervé va tout le temps à Bruxelles et néanmoins va bien mdr

Catégories : Divers

1 commentaire

GERARD R. · 20 décembre 2018 à 10 h 43 min

La question est: “Le Gilets jaunes vont-ils survivre ?” Car le système dictatorial (ou démocratique: mais alors il faudra m’expliquer les différences) a plus d’un tour dans son sac de malfaisances.

Pour une fois, tous les partis politiques, notamment français, sont unanimes pour n’ entreprendre aucune démarche visant à “récupérer” le mouvement. Cependant, tous ne cessent d’en parler, de les conseiller et donc, de les influencer, d’analyser leurs actions, en jurant la main sur le cœur, que eux (les Gilets jaunes) c’est eux. Et eux (les politicards) c’est eux… Facile !

D’autre part, la racaille syndicaliste tous fanions confondus, n’est pas en reste, pour faire remarquer avec insistance que parmi les revendications des Gilets jaunes, on retrouve plein d’idées convergentes, avec celles des syndicats. Omettant de préciser qu’il y a cependant un point totalement incompatible: celui des avancées. Ainsi, si les Gilets jaunes, ont obtenu en trois semaines d’existence, de faire reculer un peu, les pieds nickelés du gvt Macron, les syndicats se sont lamentablement cassés la gueule, une fois de plus, contre les mêmes, dans le conflit SNCF, où les grévistes, affiliés ou non, ont du reprendre le taf, la queue entre les jambes, n’obtenant absolument RIEN. Nuance, donc, dont il faut sans doute rechercher la cause, dans le fait que contrairement aux syndicats, les G J, ne ripaillent pas encore, avec la camarilla au pouvoir…

Une autre sphère d’influence, à ne pas négliger, c’est celle du showbiz. Restés discrets, voire même divisés sur les Gilets jaunes, par crainte de contamination… “populiste” voilà qu’un de ces… “artistes” Francis Lalanne, véritable pion du pouvoir, tant il est imprégné des mêmes idéologies sociétales mortifères, se découvre et se propose pour représenter les G J aux élections européennes. S’ils acceptent, le pouvoir a gagné et la page GJ peut être définitivement tournée. Appel à la raison et à la réflexion, donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *