Du changement à NATION : les mesures de la nouvelle direction

Publié par NATION le

NATION est une organisation structurée d’une manière rarement vue dans ces trente dernières années en Belgique francophone ; une véritable machine politique qui nous a permis d’exister et de résister à toutes les épreuves qui se sont dressées sur notre passage. Toutefois, cette machine est sans doute devenue un peu lourde au fil des années, entraînant ainsi une perte de fluidité au sein du mouvement.

C’est pourquoi, la nouvelle équipe de direction a décidé de prendre une série de mesures visant à simplifier certaines structures et à mieux concentrer nos ressources.

Premièrement, le processus d’adhésion sera simplifié et nous ne proposerons plus à l’avenir qu’une seule formule à un prix de 40€ par an à partir du premier janvier 2022. Nous avons conscience qu’il ne s’agit pas de la mesure la plus populaire mais elle est vitale pour l’avenir du mouvement qui a absolument besoin d’un soutien financier actif de la part de ses membres. NATION n’a droit à aucune place au sein des médias traditionnels ; ne passe ni à la télévision ni dans les journaux et n’a pas d’élus locaux pour financer ses projets, contrairement à la totalité des autres forces politiques du pays, du PTB au Vlaams Belang. Augmenter le montant des adhésions est donc une nécessité pour récolter des fonds, emmener de nouveaux projets et continuer le combat nationaliste en Belgique francophone.

Deuxièmement, ce nouvel abonnement proposera exclusivement la version digitale de notre brochure Nation-info ─ qui sera envoyée à tous les adhérents par mail ─ à l’exception d’un numéro spécial qui sortira à un rythme de deux fois par an et qui sera envoyé en version papier à l’ensemble de nos adhérents. Nous sommes en effet forcés de faire des économies suite à l’explosion du prix des envois postaux ces dernières années mais ne souhaitons pas abandonner totalement la version papier historique.

Troisièmement, le mouvement va revoir sa méthode de communication sur les réseaux sociaux. Nous invitons les adhérents et sympathisants sur les différents groupes et pages locales de Facebook à rejoindre le groupe et la page nationale car la plupart des autres pages et groupes vont disparaître ─ nous estimons nous être trop dispersés ces dernières années. Nous pensons que la restructuration passe aussi par d’autres réseaux sociaux, et au vu de la dictature de la pensée sur les plateformes mainstream, nous invitons les membres et sympathisants à rejoindre notre canal Telegram : t.me/mouvementnation

Quatrièmement, par manque cruel de cadres bilingues, nous ne sommes plus dans la capacité de continuer à fonctionner en tant que parti national. Bien que nous ne renoncions pas au principe, force est de constater que nous ne possédons pas les ressources suffisantes à l’heure actuelle pour l’appliquer comme il le faudrait. Nous continuerons néanmoins à collaborer avec le Nationale Beweging, qui reste un partenaire privilégié, chacun avec ses spécificités.

Cinquièmement, nous travaillerons au niveau local avec des structures allégées, représentées par des délégués provinciaux. Nous communiquerons en interne avec les intéressés pour plus d’informations.

Enfin, dans le même ordre d’idées de simplifier l’appareil du mouvement : le Centre Solidariste d’Etudes Politiques et le Centre de Formation Solidariste sont réunis en une seule structure qui se dénommera : Centre Solidariste d’Etudes et de Formation.

Nous espérons que ces mesures trouveront écho parmi nos membres qui en comprendront l’urgente nécessité car elles ont pour unique objectif d’assurer la stabilité, la pérennité et l’avenir du mouvement.

Pour rappel : nous organisons en ce moment des réunions dans toutes les provinces de Wallonie et nous serons ce samedi 20 novembre en région liégeoise, alors n’hésitez pas à nous envoyer un mail sur secretariat@nation.be si vous souhaitez rencontrer la direction !

Catégories : Divers

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *