Historique de NATION !

Septembre 1999 : Création du Mouvement NATION lors des « États généraux du nationalisme ».

La première activité publique se déroule à Franchimont puisque le Mouvement relance la tradition du pèlerinage nationaliste wallon qui s’y déroulait. Et la maintient, tous les ans depuis.

18 décembre : Premier grand meeting avec la participation de Roland Gaucher, ancien député européen et ancien vice-président du FN français.

Février 2000 : Lancement d’une structure jeune : Jeune Nation.

Mars 2000 : NATION rend publique une note interne de la Poste annonçant la création d’une « black list » de publications dont il faudrait filtrer les envois. Suite à cette annonce, la Poste annule cette note.

Septembre 2000 : Meeting européen avec des orateurs français et serbes.

Mai 2001 : Lancement d’une campagne « halte au racisme anti-belge » qui vaudra répression et procès à plusieurs dirigeants du Mouvement.

Août 2001 : Lancement avec divers groupes wallons et flamands d’un comité « Nationalistes contre la globalisation » à l’occasion de la présidence belge de l’Union européenne et des sommets européens qui devaient se tenir en Belgique. La campagne d’action va durer trois mois et aura un grand retentissement médiatique.

Septembre 2001 : NATION participe à une Marche contre la drogue réunissant 3000 personnes.

Octobre 2001 : Le mouvement organise les « Rencontres nationalistes » qui sont un grand succès et qui déboucheront plus tard sur les « Fêtes de l’identité ».

Décembre 2002 : Des volontaires de NATION participent au nettoyage des plages de Galicie polluées par une énorme marée noire.

Février 2003 : Un dirigeant du Mouvement part en Irak comme bouclier humain pour protester contre la guerre.

Avril-mai 2003 : NATION présente deux listes aux élections législatives et mène une campagne électorale où 5000 affiches seront collées et 400.000 tracts seront distribués. NATION obtiendra 4100 voix.

Août 2003 : NATION organise des actions très médiatiques contre l’occupation d’églises par des illégaux.

10 août 8

Juin et juillet 2003 : Action contre les concerts du groupe de rap « Sniper » en Belgique. Actions médiatisées et qui perturbent sérieusement leur venue en Belgique.

NATION s’investit dans des collaborations européennes concrètes comme l’appui à l’organisation de « camps identitaires » de formation mais aussi dans le cadre d’un magazine commun à la France, la Belgique et la Suisse et qui s’appelle Id Magazine.

Lancement d’un cycle de conférences mensuelles, avec d’autres associations, intitulées « conférences identitaires ». Ces conférences déboucheront sur l’organisation annuelle de quatre grosses réunions intitulées « Fête de l’identité ».

Décembre 2004 : Organisation avec des groupes amis d’une journée européenne contre l’entrée de la Turquie en Europe.

Septembre 2005 : Co-organisation d’une manifestation contre l’homoparentalité qui réunit 700 personnes.

Décembre 2005 : 4è Congrès du Mouvement au cours duquel des changements surviennent dans la direction. Frédéric Kisters en devient le porte parole.

Antwerpen - Turquie, non merci ! (16-12-2004)

Hiver 2005 : NATION participe activement à une campagne de distribution de soupes « identitaires » pour les SDF. Il n’y aura pas de seconde saison suite à des menaces de répression judiciaire.

Avril 2006 : Journée de résistance identitaire suite au meurtre d’un jeune homme, Joe Van Holsbeek. Malgré l’interdiction, NATION rassemble 200 personnes pour rendre hommage à la victime des racailles.

2006–2007 : Campagnes électorales en cartel avec le Front Nouveau de Belgique. Lors des communales de 2006, nous obtenons des résultats encourageants : 1 élu communal à Verviers (le second raté de 50 voix…) avec 6.3 %.

* 1.8 % à Woluwe-Saint-Pierre
* 2.3 % à Dinant
* 2.7 % à Watermael-Boitsfort
* 2.7 % à Gesves
* 2.8 % à Sombreffe

niveau provincial avec :

* 1.98 % sur le district de Charleroi
* 3.48 % sur le district de Dinant
* 4.42 % sur le district de Verviers
* 5.77 % sur le district d’Andenne

Mai 2007 : Co-organisation de la première « European Family Pride » en réponse à la Gay Pride.

06 mai 2007 : Signature d’un Manifeste européen avec nos partenaires espagnols du Mouvement Social Républicain.

À l’issue de ces activités, deux militants de NATION seront agressés et blessés par des racailles avec la complicité de policiers namurois.

Octobre 2007 : Plusieurs dirigeants de l’UMP Belgique rejoignent le Mouvement NATION.

11 septembre 2007 : NATION et d’autres groupes nationalistes subissent la répression du bourgmestre de Bruxelles alors qu’ils voulaient simplement commémorer les victimes du 11 septembre : 154 arrestations mais aussi une énorme couverture médiatique.

NATION et d’autres groupes nationalistes subissent la répression du bourgmestre de Bruxelles alors qu’ils voulaient simplement commémorer les victimes du 11 septembre.

Novembre 2007 : un sympathisant est blessé par la police lors d’une action à Ixelles.

Décembre 2007 : Grand succès de la 4è Fête de l’Identité à laquelle participe Alain Soral.

Janvier 2008 : 5è congrès du mouvement, une nouvelle direction est élue. Elle se compose de Pierre d’Ans, Patrick Michel et Jean-Michel Vandaele.

17 février 2008 : Seconde journée de la résistance : le même jour, partout en Belgique francophone, des tractages et collages massifs se sont déroulés.

Congrès de NATION du 26 janvier 2008

1 mai 2008 : l’extrême-gauche fait pression sur les autorités de Charleroi et réussit à faire interdire le rassemblement prévu par NATION. Une contre-manifestation de l’ensemble de l’extrême-gauche alliée au syndicat socialiste FGTB est, elle, autorisée.

Février 2009 : Organisation de la 5è Fête de l’Identité à Bruxelles sur le thème : « La fin du capitalisme ».

Coloma, 28 février 2009

26 mars 2009 : Participation remarquée de Jeune Nation à la manifestation du syndicat étudiant nationaliste NSV à Louvain, malgré une violente contre-manifestation d’extrême-gauche.

1er mai 2009 : NATION rend hommage aux travailleurs, victimes du communisme et participe à l’hommage aux deux pompiers assassinés à Bruxelles en 1985 par le groupe terroriste gauchiste CCC.

Juin 2009 : Participation aux élections avec une liste à Bruxelles.

Septembre 2009 : NATION fête ses 10 ans au cours de plusieurs réunions qui sont des succès militants.

Novembre 2009 : Participation à une marche contre la violence de gauche à Gand. L’extrême-gauche essaie d’utiliser la violence pour l’empêcher mais plus de 400 émeutiers gauchistes sont arrêtés.

Novembre 2009 : Comme c’est devenu maintenant une habitude, NATION envoie une délégation aux « Journées de la Dissidence » à Madrid. Journées devenues une activité incontournable pour les nationalistes en Espagne. Notre délégué y prendra d’ailleurs la parole.

Décembre 2009 : NATION réunit son 6è congrès ce samedi 12 décembre avec comme thème « Horizon 2010″. Une nouvelle direction est élue.

Janvier 2010 : NATION lance le concept de « randonnée-formation » où les militants se retrouvent sur des lieux historiques où on leur explique les événements qui s’y sont déroulés et où l’on débat de nos conceptions philosophiques.

les militants se retrouvent sur des lieux historiques où on leur explique les événements qui s’y sont déroulés

7 février 2010 : NATION mène une action ludique devant le local du MRAX.

20 février 2010: En soutien aux travailleurs du centre fermé de Vottem qui sont en grève, NATION distribue au piquet de grève, une lettre ouverte de soutien en leur faveur. Les militants de NATION seront d’ailleurs filmés par la RTBF au cours de cette action.

28 mars 2010 : Une délégation de NATION participe à la première marche pour la vie organisée à Bruxelles et qui rassemblera près de 2000 personnes.

3 avril 2010 : Des militants de NATION organisent à Florennes, une action de propagande en faveur du cafetier dont l’établissement a été saccagé par un groupe de sans-papiers.

17 avril 2010 : Devant le centre fermé de Vottem, un groupe de militants de Jeune Nation perturbe le rassemblement hebdomadaire de quelques militants de gauche favorables aux sans-papiers. Le rassemblement de gauche se terminera d’ailleurs bien plus tôt que prévu, suite à la présence bruyante de Jeune Nation.

30 avril 2010 : En soutien aux travailleurs de Carrefour, des militants de NATION seront présents à certains piquets de grève. Certains iront même jusqu’à accrocher un calicot à l’entrée des magasins en grève !

1er mai 2010 : NATION tient une réunion à Charleroi malgré les tentatives de la ville de Charleroi pour l’empêcher et malgré les actes de vandalisme de l’extrême-gauche. À l’occasion, NATION relance une section sur Charleroi.

9 mai 2010 : Une délégation de NATION participe à Paris à 2 activités ! Au matin, à une marche contre la mondialisation. Marche qui rassemble un millier de personnes. L’après-midi, toujours à Paris, ce sont de nombreux militants de NATION qui assureront l’encadrement du cortège d’hommage à Jeanne d’Arc, qui rassemblera 2600 personnes.

Fin 2010 : le mouvement NATION soutient l’initiative de rénovation et de réunification du FN belge.

2010 : Lancement de randonnées formation.

4 septembre 2010 : Les jeunes de NATION se sont rendus ce 4 septembre à Dortmund pour participer, pour la 3è fois, à une marche européenne contre la guerre et l’impérialisme. Marche contre laquelle, les bandes d’extrême-gauche avaient largement mobilisé afin de l’empêcher par tous les moyens, y compris par la violence. Violences qui ont eu lieu et lors desquelles, une de nos militantes, Stéphanie, a été blessée.

Le 18 septembre se sont tenus à Bruxelles, les seconds états généraux du nationalisme, organisés par NATION.  Cette réunion se voulait un lieu d’échanges et de débats afin de dégager des pistes idéologiques mais aussi pratiques pour les combats de demain.  Plus de 30 cadres de NATION et d’autres organisations nationalistes ont participé à cette réunion […]

Depuis sa création en 1999, NATION perpétue la tradition d’un pèlerinage nationaliste wallon lancé en 1978. Cette tradition s’est perpétuée à Franchimont, site important pour nous car il symbolise le combat d’une poignée de résistants face à l’envahisseur.

En avril et en octobre 2010, les militants de NATION perturbent la permanence organisée hebdomadairement par des militants de gauche devant le centre fermé pour illégaux de Vottem.

Décembre 2010 : 7è Congrès  du Mouvement qui est un grand succès malgré les nombreuses menaces et appels à la violence lancés par des groupes de marginaux extrémistes de gauche. Une nouvelle direction est désignée.

7è congrès du Mouvement NATION

Tout au long de l’année 2010, collaboration accrue avec la maison de l’identité à Lille et l’ensemble de sa mouvance.

Janvier 2011 : Début officiel de la collaboration avec le mouvement solidariste français 3è Voie dont le porte-parole prend la parole lors de notre réception de nouvel an.

Janvier 2011 : NATION se fait remarquer dans l’imposante manifestation « Shame » qui protestait contre la gestion politicienne de la crise institutionnelle belge.

NATION se fait remarquer dans l’imposante manifestation « Shame » qui protestait contre la gestion politicienne de la crise institutionnelle belge.

Janvier 2011 : 100è numéro de Nation Infos !

11 mars 2011 : sur la place d’Espagne, en plein centre de Bruxelles, les morts des attentats de Madrid ont été honorés comme il le fallait. Près de 80 militants de NATION et d’associations amies leur ont rendu un vibrant hommage.

11 mars 2011 sur la place d’Espagne, en plein centre de Bruxelles, les morts des attentats de Madrid ont été honorés comme il le fallait.

Le 27 mars 2011 : participation importante à la seconde marche pour la vie à Bruxelles. À noter que la délégation de NATION eut droit à un close-up de RTL, les désignant comme « les extrémistes de droite ».

Actions du 1er mai suite à l’habituelle interdiction de notre rassemblement  à Charleroi:

  • Le lundi de Pâques, des militants du mouvement NATION de Charleroi ont placé une affiche sur la place Charles II. Elle a été fixée sur les grilles de la maison communale de Charleroi avec le slogan : « Bonne fête aux cloches qui dirigent cette ville ».
  • Le 1er mai même, des militants de NATION visitent le domicile du bourgmestre et mènent d’autres actions à Zaventem et à  Seraing.

8 mai 2011 :  1500 nationalistes européens défilent à Paris sur 3 thématiques. La délégation de NATION s’y fait nettement remarquer.

8 mai 2011 : 1500 nationalistes européens défilent à Paris sur 3 thématiques. La délégation de NATION s’y fait nettement remarquer.

Le 24 mai : un militant de Jeune Nation est attaqué par des racailles et les met en fuite, non sans être blessé lui-même.

Juillet 2011 :  suite à la tuerie d’Oslo, publication d’un dossier sur les zones d’ombre de cette affaire qui remporte un grand succès et est même publié sur des sites « apolitiques ». À l’occasion, paraissent  aussi des articles diffamatoires dans la presse pour lesquels nous obtenons un droit de réponse. D’autres nous permettent, malgré les amlagames, de donner notre position sur le sujet.

2011 verra aussi le lancement de permanences à Bruxelles et Liège et la relance de Télé Nation infos, magazine vidéo.

Fin juillet 2011, Fin juillet, le Mouvement NATION avait été l’objet d’un violent et diffamatoire article dans la Meuse-Verviers. NATION a donc exigé et obtenu un droit de réponse qui est paru ce lundi 8 août. Notons qu’outre notre droit de réponse, la Meuse elle-même a publié un texte où elle fait marche arrière sur de nombreuses affirmations.

11 septembre 2011 : Alors que le rassemblement pour commémorer les victimes du 11 septembre est une nouvelle fois interdit par le bourgmestre de Bruxelles, les militants de NATION mènent une série d’actions spectaculaires au Palais Royal et à l’église Ste Gudule ou l’élite de la classe dirigeante était venue hypocritement pleurer les victimes du 11 septembre.

8 octobre 2011 : Manifestation unitaire à Lille et co-organisée par NATION sur le concept de combat social. Énorme succès médiatique et militant (près de 800 participants)

Manifestation unitaire à Lille et co-organisée par NATION sur le concept de combat social. Énorme succès médiatique et militant (près de 800 participants)

16 octobre 2011 : NATION tient un rassemblement contre la racaille, en plein centre de Bruxelles.

11 novembre 2011: NATION présent aux Journées de Synthèse Nationale à Paris et aux Journées de la Dissidence à Madrid.

26 novembre 2011 : À Liège, les militants de NATION tiennent tête à des bandes d’extrême-gauche qui essayaient d’empêcher la tenue d’un rassemblement citoyen qui voulait dénoncer l’impunité des bandes de délinquants.

Décembre 2011 : Une délégation de NATION participe à la marche blanche organisée suite à la tuerie du 13 décembre à Liège.

Mi-janvier 2012 : NATION lance une campagne d’action sur le thème : « pauvres ministres » suite à une information au sujet de  la diminution de 5% du salaire de nos ministres.

30 janvier 2012 : Une importante délégation de NATION participe à la marche aux flambeaux organisée à Lille par la Maison de l’Identité, en l’honneur  de l’héroïne lilloise Jeannne Maillotte. Marche qui rassemble plus de 200 personnes.

Une importante délégation de NATION

Fin février 2012 : Important meeting sur Bruxelles et participation à un congrès européen à Rome

En Mars 2012 : Un de nos cadres commence à animer une chronique sur une web-radio nationaliste en Flandre : Radio Rapaille

11 mars 2012 : Alors que la commémoration des attentats de Madrid est  scandaleusement interdite par la ville de Bruxelles, NATION arrive néanmoins à tenir une réunion politique dans un quartier sensible de la capitale et devant près de 200 Personnes.

Avril 2012 : NATION lance le principe de « NATION on tour » et organise des réunions locales dans plusieurs villes sur le même week-end.

15 avril 2012 : Jeune Nation organise une action ludique de type Hardbass pour la première fois en Belgique. Elle se déroulera à Charleroi malgré l’interdiction de la ville.

19 Avril 2012 : Une manifestation d’activistes musulmans devant la RTBF est interdite suite au risque de contre-manifestation de NATION. Le quartier est en état de siège et les médias en font grand écho.

1er Mai 2012 : Nouvelle interdiction de notre 1er mai à Charleroi et nouvelles actions malgré cette interdiction : dépôt de fleurs en mémoire d’ouvriers abattus  à Roux au 19è siècle et hardbass de nos jeunes devant le domicile du bourgmestre.

13 mai 2012  Pour la troisième année consécutive, une forte délégation du Mouvement NATION était présente à Paris pour le rendez-vous annuel et unitaire contre la mondialisation. Plus de 1500 militants ont défilé à l’appel de plusieurs organisations. Notons que le « bloc solidariste » dont faisait partie NATION, a réuni à lui seul un demi-millier de manifestants. Comme les autres années, NATION s’est fait particulièrement remarquer par ses calicots, ses drapeaux et la cohésion de son groupe.

10 Mai 2012 : Suite à l’intervention d’un cadre de NATION au cours d’un débat à l’Université Libre de Bruxelles, débute une polémique entre bobos, droits-de-lhommistes et libre-exaministes au sein de l’Université Libre de Bruxelles.

Mai 2012 : Première campagne de tractage dans le cadre des élections communales d’octobre 2012.

Début juin 2012, NATION organise une commémoration pour un SDF mort à Charleroi devant le refuge qui lui avait refusé l’accès.

17 juin 2012 : De violents incidents éclatent entre la police et des extrémistes de gauche qui cherchaient à se confronter aux militants de NATION qui participaient à une manifestation contre les extrémistes islamistes. Énorme retentissement médiatique.

De violents incidents éclatent entre la police et des extrémistes de gauche qui cherchaient à se confronter aux militants de NATION

23 juin 2012 :  Lancement de noyaux militants à La Louvière

Août 2012 : NATION sera très présent lors de plusieurs actions contre la libération de Michèle Martin et sera très médiatisé à cette occasion.

1er septembre 2012 :  Les militants bruxellois de NATION occupent un building vide depuis 9 ans. Suite à cette action et soudainement, les travaux d’aménagement de ce grand immeuble reprendront.

Le même jour, NATION encadre une nouvelle manifestation spontanée contre la libération de Michelle Martin. Manifestation une fois de plus très médiatisée.

66526_4650626827444_1978277063_n

22 septembre 2012 : NATION tient un point presse à Ath pendant que plusieurs dizaines de militants extrémistes de gauche, voulant les agresser,  se font arrêtés par la police.

Octobre 2012 : Après une très active campagne électorale, NATION engrange ses premiers résultats significatifs aux élections communales :

  • Liste de NATION aux provinciales pour le district de Charleroi : 1,46 %
  • Liste de NATION  aux communales pour Charleroi : 1,16 %
  • Liste de NATION aux communales pour Forest : 1.24 %
  • Liste de NATION aux communales pour Evere : 4.47 % !!!

Le 4 novembre 2012 : une septantaine de personnes dont une très importante délégation de NATION, se sont rassemblées devant les ambassades américaine et russe à Bruxelles pour marquer leur solidarité avec la Russie et dénoncer l’impérialisme américain. Cette action eut lieu dans un cadre européen et des actions similaires eurent lieu à Madrid et Rome !

Fin novembre 2012 : NATION lancera une campagne d’action pour le maintien du sapin de Noël sur la grand place de Bruxelles, sur le thème : « Un vrai sapin à Noël, respectez nos traditions ! ». Le vendredi 30 novembre, vers 18 h, au cours de l’inauguration des plaisirs d’Hiver sur la grand place de Bruxelles, et le 9 décembre par un rassemblement en plein centre de Bruxelles.

Décembre 2012 :  un noyau militant est relancé à Mons

En décembre 2012 : NATION organisera des « actions grand froid » pour nos pauvres à Charleroi et Namur.

Le 15 décembre 2012 : NATION tient son 8è Congrès qui est un grand succès et lors duquel la nouvelle direction est élue : Pascal Cornet qui sera secrétaire général, Jean-Pierre Demol qui sera porte-parole et Hervé Van Laethem qui en sera secrétaire politique.

Le 2 février 2013 – une forte délégation de NATION est présente à une manifestation internationale contre les actions impérialistes en Syrie et sa présence est citée dans toute la presse belge.

540083_261659397300293_610105104_n

Le 4 février 2013 : C’est à Bruxelles que NATION attire toute l’attention de la presse belge et internationale lors d’un rassemblement protestant contre la demande de libération du tueur pédophile Marc Dutroux.

Le 11 février 2013 : NATION organise une série d’action « Ni Hallal, ni Burger, vive le jambon beurre » et a droit à un très grand article dans la presse

Le 2 avril 2013 : la ville de Namur se réveille avec un énorme calicot sur les murs de la citadelle de la ville. Le calicot, qui dénonçait l’islamisme, paraîtra en photo dans toute la presse locale

DSC00350

Le 1er mai 2013 : pour la première fois depuis des décennies, un mouvement de type identitaire arrive à manifester dans le centre de Bruxelles où NATION réunit 120 personnes.

247145_614642421898843_326117270_n

Le 8 mai 2013 et heureusement pour les groupuscules qui avaient, très mal, organisé une action pour protester contre le licenciement de Luc Trullemans, NATION arrive à attirer l’attention des médias par une action au visuel très marqué.

Le 4 août 2013: À Mouscron, NATION est présent en force, et avec un calicot, dans un cortège qui protestait contre la maltraitance d’un nourrisson. Les médias parleront tous de la présence de NATION.

31 août 2013 : Inauguration d’un local de NATION à Bruxelles. Gros succès malgré une contre-manifestation de gauche qui est un bide monumental.

3 novembre 2013 : NATION réunit une centaine de militants devant l’ambassade de Syrie pour soutenir ce pays contre les terroristes djihadistes. Il y en aura un relais médiatique.

22 novembre 2013 : RTL-TVI consacre une partie du magazine Reporters aux actions du Mouvement NATION

22 novembre 2013 : RTL-TVI consacre une partie du magazine Reporters aux actions du Mouvement NATION

Janvier 2014 : Une équipe de télévision libanaise vient filmer les locaux de NATION à Bruxelles

Février 2014 : Dans le même mois, NATION organise des actions militantes, politiques et sociales à Bruxelles, La Louvière, Charleroi, Namur, Oupeye et Liège où les militants de NATION distribuent pendant deux heures, un bon millier de tracts sur le vaste marché de la Batte, en plein Liège. Et ceci malgré les pathétiques tentatives de militants d’extrême-gauche qui espéraient les en empêcher.

Mars 2014 : Des anciens d’ECOLO passent à NATION ! – NATION publie une brochure avec des propositions pour faciliter la vie des personnes handicapées. – Le secrétaire politique de NATION est interviewé par TV Libertés.

Avril 2014 : NATION fait une apparition remarquée et appréciée dans le cortège commémorant le génocide arménien. – Les militants de NATION, en marge d’un meeting à Bruxelles où un message vidéo de Marine Le Pen devait être diffusé, se défendent brillamment à un contre six face à des casseurs d’extrême-gauche.

Mai 2014 : NATION défile pour la seconde fois lors du 1er mai à Bruxelles. – NATION Charleroi manifeste pour soutenir une maison d’accueil et d’hébergement pour enfants et adolescents présentant un trouble pédopsychiatrique et que l’on veut fermer faute de budgets. – Le parti allemand NPD, parti très proche de NATION, fait élire un député européen.

Élections de mai 2014 : NATION présente 13 listes et 155 candidats aux élections du 25 mai et dépasse 2 % dans trois cantons. Au total sur la Wallonie, NATION totalise 10.839 voix et se situe dans les 10 premiers scores ! Au niveau national, NATION a obtenu 10.226 voix et est le 15è parti francophone sur 33. Résultats complets ICI 

Juin 2014 : Un délégué de NATION visite la Fédération de Russie et rencontre plusieurs personnalités politiques de premier plan.

Août 2014 : NATION envoie une délégation à la manifestation de soutien aux Chrétiens d’Orient face aux crimes des islamistes.

Septembre 2014 : NATION lance une campagne d’affichage : « Le Djihad ne passera pas ! ». –  Le IXè Congrès de NATION remporte un grand succès. Pour la première fois, un président unique est élu, il s’agit de Jean-Pierre Demol. Un député européen d’Aube Dorée y prend la parole.

Octobre 2014 : Lancement du blog en néerlandais « Vlaanderen Identitair » qui a pour but de faire connaître les positions et les activités de NATION en Flandre. – Une délégation de NATION est reçue par plusieurs ministres syriens à Damas.

Novembre 2014 : Une délégation de NATION participe à une manifestation visant les mesures anti-sociales du gouvernement. Une campagne de presse est lancée et accuse NATION d’être à la base des violents incidents à la fin de la manifestation. Quelques jours plus tard, les autorités arrêtent les principaux casseurs : des dockers anversois et des militants d’extrême-gauche… – Une vingtaine de militants de NATION occupent pendant une heure, le toit du magasin C&A situé en plein centre de Namur pour protester contre les mesures anti-sociales du gouvernement. – NATION organise un rassemblement contre le djihadisme devant l’ambassade du Qatar à Bruxelles pour protester contre le soutien qu’apporte ce pays aux djihadistes. – NATION participe avec un orateur au congrès européen organisé par le GUD à Paris. Congrès qui est un grand succès !

Décembre 2014 : NATION organise des actions sociales à La Louvière et à Bruxelles.

Janvier 2015 : À l’occasion de la venue d’Eric Zemmour à Bruxelles, l’extrême-gauche appelle à l’empêcher de s’exprimer. NATION appelle à un contre-rassemblement pour défendre la liberté d’expression. Les gauchistes se dégonflent et laissent la rue à NATION qui connaîtra une grande attention médiatique.

Contre le fascisme islamo-gauchiste, NATION.be

Février 2015 : Création d’un parti pan-européen (Alliance pour la Paix et la Liberté) dont fait partie NATION avec divers partis européens.

Mars 2015 : Alors que l’extrême-gauche organise un rassemblement contre NATION, les militants de NATION se rassemblent devant… le local du groupe d’extrême-gauche en question. – Dans le cadre de l’Alliance pour la Paix et la Liberté, un délégué de NATION participe à une conférence internationale à Saint Petersbourg (Russie) – NATION participe à une tentative de rassemblement de PEGIDA à Verviers. La présence des militants identitaires empêchera les quelques participants de PEGIDA de se faire agresser par des bandes de « jeunes ».

Avril 2015 : Présence très remarquée de NATION devant le nouveau domicile de la femme et complice de Marc Dutroux, le tueur pédophile. – Rassemblement devant l’ambassade du Qatar à Bruxelles pour protester contre le terrorisme et ses sponsors – Participation active de NATION à la défense du Pont des Trous à Tournai avec, entre autres, une action au conseil communal.

Mai 2015 : Agression de 6 militants de NATION par des dizaines de militants gauchistes dont certains casqués et armés. Malgré cette agression, par ailleurs vaillamment repoussée, le cortège de NATION a bien pu se tenir. – NATION mène une nouvelle action devant la demeure de la femme de Marc Dutroux – Action à la piscine de Jambes suite à un projet de réserver une journée aux femmes pour raisons religieuses – Contre-manifestation de NATION face aux rassemblements illégaux de sans-papiers à Bruxelles

Juin 2015 : Nouvelle action de NATION qui empêche les sans-papiers de se rassembler Place du Luxembourg. – Suite à une bagarre entre un marginal militant de gauche et des militants de NATION, une vaste campagne de presse est lancée contre le Mouvement – NATION participe à un nouveau voyage officiel en Syrie. – Contact établi entre NATION et le parti russe RODINA, membre de la coalition gouvernementale.

NATION participe à un nouveau voyage officiel en Syrie.

Septembre 2015 : NATION organise une conférence sur le Donbass avec un volontaire français qui s’est rendu sur place, du côté des russophones – NATION envoie un orateur à une conférence sur l’identité européenne à Metz – NATION lance sa vaste campagne de tractage : « C’est complet ! » en rapport à la vague migratoire.

Octobre 2015 : Action de NATION à Belgrade, près de Namur, suite aux nuisances provoquées par l’arrivée en nombre de migrants – NATION est mis hors de cause dans une affaire datant de 2012 et concernant une action sociale (l’occupation de bâtiments abandonnés en réclamant qu’on en fasse des logements) – Le référendum sur le Pont des Trous débouche sur une victoire de ceux qui voulaient le protéger (et donc, aussi, une victoire pour NATION-Tournai qui avait milité également dans ce sens) – Des militants de NATION participent activement aux débats houleux qui ont lieu à Walcourt concernant l’arrivée de migrants (grosse attention médiatique).

Novembre 2015 : NATION participe massivement à une manifestation citoyenne à Mouscron contre l’afflux de migrants. Les médias en font le centre de leurs articles. – Le lendemain des attentats de Paris, NATION marque concrètement sa solidarité avec nos camarades français en participant, à Paris, au second congrès européen du GUD – Suite à l’interdiction de son rassemblement contre le terrorisme à Molenbeek mène des actions bien médiatisées devant les domiciles de l’ancien bourgmestre Philippe Moureaux – Rassemblement à Bruxelles dans le cadre de l’Alliance pour la Paix et la liberté devant l’ambassade de Turquie pour protester contre la destruction d’un avion russe par la chasse turque.

NATION.be manifeste !

Décembre 2015 : L’Alliance pour la Paix et la liberté, parti pan-européen, dont NATION fait partie, est reconnu par le Parlement Européen.

Décembre 2015 : L’Alliance pour la Paix et la liberté, parti pan-européen, dont NATION fait partie, est reconnu par le Parlement Européen.