Lutter contre le djihadisme en 10 points !

Des partis traditionnels aux populistes honteux, tous disent qu’il faut lutter contre le djihadisme et l’islamisme. Mais bien peu précisent comment.

Voici les propositions de NATION en la matière.

  1. Fermeture de toutes les mosquées, locaux, établissements qui seraient réputés pour promouvoir des discours soutenant le djihadisme, le wahhabisme ou le salafisme. La décision doit dépendre dans un premier temps du bourgmestre mais pourrait aussi être prise d’office par le Ministre de l’Intérieur. Cette décision devra se baser sur une analyse des services de renseignement qui pourraient la produire d’office ou qui pourraient la produire sur demande de l’autorité.
  2. L’interdiction pour des pays étrangers de financer des institutions religieuses établies en Belgique.
  3. Boycott financier et économique des pays qui financent directement ou indirectement les groupes terroristes djihadistes.
  4. Poursuite judiciaire pour toute personne qui a combattu dans des groupes terroristes djihadistes où que ce soit dans le monde.
  5. Déchoir de sa nationalité, tout citoyen « belge » qui irait combattre auprès des groupes terroristes de type djihadiste. Et ceci qu’il ait la double ou simple nationalité. Cette déchéance doit être accompagnée d’une expulsion du territoire national.
  6. La poursuite systématique de toute personne qui diffuserait de la propagande pro-djihadiste et ceci sous quelque forme que ce soit. Cela doit être considéré et traité comme « intelligence avec l’ennemi ».
  7. Peines renforcées et exemplaires pour les affaires de terrorisme.
  8. Soutien politique et militaire au gouvernement légal de Syrie dans sa lutte contre le terrorisme. Coopération entre nos services de renseignement et les services de renseignements syriens qui sont forcément experts en matière de lutte contre le terrorisme djihadiste.
  9. Suspension immédiate de l’espace Schengen afin d’éviter l’infiltration de terroristes qui seraient rentré comme « réfugiés » dans certains pays européens pratiquant des contrôles laxistes
  10. Réforme complète du droit d’asile afin d’empêcher l’infiltration de terroristes djihadistes sous couvert du droit d’asile

2 réflexions au sujet de « Lutter contre le djihadisme en 10 points ! »

  1. La grande majorité de ces mesures à prendre relève du simple bon sens et non d’un soi-disant extrémisme idéologique.

    Elles correspondent certainement aux souhaits d’une bonne partie de l’opinion des Belges et Européens de souche vivant en Belgique.

    C’est un devoir civique de désigner l’ennemi par son nom et de s’opposer par des moyens adéquats aux nouvelles formes d’invasion (immigration de masse, mère de nos problèmes) et d’agression (terrorisme islamique) qui nous sont imposées et que nous n’avons en aucune façon provoquées.

    Nous devons appeler de nos voeux la modification des traités européens désormais inadaptés à notre temps et permettre aux Etats de contrôler les activités de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, un organisme qui, dans ses arrêts, se montre le plus souvent opposé aux intérêts supérieurs actuels de l’Europe.

  2. Je lis le livre de Filip Dewinter et tombe dans les premières pages sur cette opinion, que je partage depuis toujours: c’est avec l’islam que nous sommes en guerre. C’est l’islam qui veut la conquête du monde. Il y a Dar-al-islam, la maison de l’islam; et Dar-al-harb, la maison de la guerre (le reste du monde, les pays non-musulmans).
    Ergo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *